Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le RNI et le PAM se positionnent dans l'opposition




Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a décidé, hier lors de la réunion de son bureau exécutif, de se positionner dans les rangs de l'opposition.
«En respectant l'approche démocratique et compte tenu des résultats des élections législatives qui se sont déroulées dans un climat d'honnêteté et de transparence, le RNI a fait le choix conscient et responsable de se positionner dans l'opposition, qui a un statut privilégié dans la nouvelle Constitution», précise le RNI dans un communiqué.
Pour sa part, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) a annoncé, dimanche, son «positionnement dans les rangs de l'opposition» et sa volonté d'assumer pleinement son «rôle constitutionnel et politique au service des causes de la nation et du citoyen et pour l'édification démocratique du pays».
Dans un communiqué rendu public à l'issue de la réunion, samedi, de son bureau national consacrée à l'examen des résultats provisoires des élections législatives du 25 novembre, le PAM a affirmé son «attachement à l'Alliance pour la Démocratie en tant que plate-forme et programme», se déclarant «déterminé à poursuivre l'action avec ses alliés pour consolider cette structure, assurer son ancrage parmi les citoyens et développer son efficience au sein des institutions de façon à renforcer la mise en œuvre démocratique et moderniste de la Constitution et concrétiser ses principes et orientations».
Le Parti s'est, d'autre part, félicité du «climat général dans lequel s'est déroulé le scrutin, en dépit de quelques dépassements» au sujet desquels le parti a engagé les démarches administratives et judiciaires. Cela, a estimé le PAM, «confirme que le Royaume du Maroc va de l'avant dans la consécration de ses choix démocratiques dans la stabilité et la quiétude, marquant ainsi une victoire de la démocratie dans le pays».
Le parti s'est également dit «fier de l'implication croissante des citoyennes et citoyens dans cette étape importante de la vie politique» y voyant un «indice de la disposition des Marocains à se réconcilier avec l'action politique et partisane, avec tout ce que cela implique comme mécanismes et plans à mettre en œuvre pour conforter cette donne».
Le PAM a en outre «enregistré avec intérêt les résultats obtenus par les différents protagonistes» et «félicité les partis arrivés en tête de ces élections», considérant les résultats qu'il a réalisés lors de ces élections comme une «confirmation de sa place distinguée dans le paysage partisan «, paysage « fondé sur la légitimité démocratique et la volonté des citoyens».

Libé
Mercredi 30 Novembre 2011

Lu 1022 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs