Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le RAMED fait le plein à Chtouka-Aït Baha et Kénitra

90.000 bénéficiaires du régime à fin mars




Le RAMED fait le plein à Chtouka-Aït Baha et Kénitra

Un total de 50.000 personnes ont bénéficié, à fin mars dernier, du régime d'assistance médicale (RAMED) au titre des catégories de la pauvreté et de la précarité, au niveau de la province de Chtouka Aït Baha.
Il a été ainsi procédé au traitement de quelque 19 mille dossiers répartis entre les milieux rural (17 mille) et urbain (2000), selon un communiqué de la province qui cite un rapport de la commission provinciale chargée de la gestion de l'accès à ce régime.
Au niveau de la province, le nombre de la population cible du régime RAMED s'élève à 91 mille bénéficiaires, répartis entre les catégories pauvreté (28 mille) et précarité (63 mille).
Selon le même rapport, un total de 3.136 personnes ont bénéficié de la gratuité des soins, dont 1.700 parmi les étudiants des écoles traditionnelles, 1.396 pensionnaires des établissements de la protection sociale et une quarantaine de personnes à besoins spécifiques.
Le régime RAMED est piloté par une commission locale chargée de l'étude des dossiers au niveau des différentes collectivités locales et une commission provinciale chargée de la gestion administrative et informatique de ce système dédié à l'amélioration des conditions d'accès aux prestations médicales.  
Par ailleurs, plus de 40.000 personnes ont bénéficié du RAMED, au 31 mars dernier, dans la province de Kénitra, selon des statistiques de la délégation provinciale de la santé.
Dans un exposé sur la situation sanitaire dans la province, présenté lundi soir devant la session ordinaire du conseil de la commune urbaine de Kénitra, le délégué provincial du ministère de la Santé, Mahmoud Berrahal a précisé, que le nombre de bénéficiaires de ce régime enregistré entre le mois d'avril 2012 et mars dernier, est réparti entre 3.643 ayants droit, 29.976 détenteurs de récépissés et 7.196 détenteurs de cartes RAMED. Plus de 15 millions de dirhams ont été réservés pour financer le programme au niveau de la province, a-t-il ajouté. Concernant les efforts consentis en faveur des patients hémodialysés au cours de l'année dernière, M. Barrahal a indiqué que la province dispose de deux salles d'hémodialyse équipées de 28 appareils d'hémodialyse, dont 17 financés dans le cadre de l'INDH.
Il a ajouté que dans le cadre de l'extension des services sanitaires au profit des habitants de la province, il est programmé, cette année, la construction d'un centre d'hémodialyse dans la ville de Souk El Arbaâ du Gharb disposant de huit appareils.
Il a aussi cité les projets de construction en cours à Kénitra. Il s'agit d'un hôpital régional de 450 lits et d'un hôpital psychiatrique de 120 lits, et de trois dispensaires dans les communes rurales de Arbaoua, Behhara Oulad Ayad et Sidi Mohammed Lahmar, ainsi que la réalisation d'un centre de planification familiale et de dépistage précoce du cancer et de trois centres de santé dans les communes de Kariat Ben Aouda, Benmansour et Sidi Taïbi.
M. Barrahal a ajouté que les efforts du ministère de la santé portent aussi sur la restauration ou la construction de cinq établissements de santé, d'un service de maternité et un autre des urgences dans l'hôpital de Souk El Araâ du Gharb.

MAP
Vendredi 3 Mai 2013

Lu 478 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs