Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Président tunisien a officiellement déposé sa candidature aux élections du 25 octobre

Zine El Abidine Ben Ali brigue un cinquième mandat




Le Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a officiellement déposé mercredi sa candidature pour un cinquième quinquennat aux élections du 25 octobre prochain.
Agé de 73 ans, il est quasiment certain d'être réélu étant donné le déséquilibre des forces en présence.
La cérémonie haute en couleurs s'est déroulée au siège du Conseil constitutionnel au Bardo, dans la proche banlieue de Tunis, l'institution chargée d'examiner la validité des dossiers.
"Ma candidature (vient) en réponse à l'appel du devoir", a lancé M. Ben Ali à la foule réunie pour lui manifester son soutien, malgré une chaleur torride qui marque le mois de Ramadan, mois de jeûne pour les musulmans.
"Un des devoirs les plus impérieux pour nous tous, au cours de la prochaine étape, sera de nous armer d'une détermination plus résolue et d'une ténacité plus ferme pour servir notre pays, enrichir ses acquis, défendre ses intérêts et faire des sacrifices en sa faveur", a indiqué le Président sortant.
Le chef d'Etat a exprimé "sa profonde satisfaction et l'immense fierté" que lui "procure cette confiance réciproque" et adressé ses "meilleurs remerciements" aux partis politiques, aux organisations professionnelles et aux composantes de la société civile.
Quatre personnalités de l'opposition ont exprimé leur intention de se présenter à la présidentielle, sans avoir pour l'instant déposé officiellement leur candidature
Le candidat du puissant parti au pouvoir, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), a dit vouloir "renouveler l'engagement pris" avec les Tunisiens, fort de "la grande confiance" qui lui est témoignée depuis accession au pouvoir en 1987.
Il a promis, une fois réélu, de faire franchir à la Tunisie "d'autres pas décisifs vers la gloire et l'invulnérabilité" et de veiller à ce que son pays "demeure constamment la patrie du sérieux, de l'effort, de la modération et de la tolérance".M. Ben Ali, 73 ans, a été réélu la dernière fois en 2004 avec 94,49% des voix exprimées face à trois candidats. Ce 4ème mandat avait été rendu possible par un amendement de la Constitution qui supprimait la limitation à trois du nombre de mandats consécutifs et instituait une limite d'âge à 75 ans.

AP, AFP
Vendredi 28 Août 2009

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs