Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Paris SG se rapproche du triplé




Le Paris SG se rapproche du triplé
Oubliée la Ligue des champions: le Paris SG a pulvérisé Lille 6 à 1 samedi, prenant provisoirement la tête du Championnat de France, avec la perspective d'un triplé historique, puisqu'il n'y a plus qu'à ajouter le championnat et la Coupe de France (finale le 30 mai contre Auxerre) à la Coupe de la Ligue déjà gagnée.
Il ne fallait pas arriver en retard au Parc des Princes samedi. Maxwell a ouvert le score dès la 27e seconde (selon le défilé images de Canal+, diffuseur du match), soit la deuxième meilleure performance de la saison après le but au bout de 20 secondes du Marseillais André-Pierre Gignac à Evian en septembre (le record en première division française remonte à 1992 avec un but après 8 secondes signé Michel Rio). Ont suivi un triplé d'Ezequiel Lavezzi (le premier en club en championnat dans sa carrière européenne) et un doublé d'Edinson Cavani. Soit un festival des deux joueurs que Laurent Blanc avait recadrés à la trêve hivernale quand ils avaient séché la reprise en prolongeant leurs vacances.
Au classement, le PSG devient leader provisoire avec 68 points (différence de buts +35) devant Lyon, 65 points (différence de buts +37), qui joue dimanche soir en clôture de la 34e journée à Reims. La lutte est serrée pour le titre entre PSG et OL, mais le club de Nasser Al-Khelaïfi possède un atout majeur, avec un match en retard de la 32e journée à jouer mardi prochain au Parc des Princes contre le relégable Metz.
Alors que Zlatan Ibrahimovic sera encore suspendu mardi pour sa fameuse bordée d'insultes et que l'état de santé de Thiago Silva, en tribunes samedi, est toujours flou, sont venues cependant s'ajouter de nouvelles blessures du gardien Salvatore Sirugu et de Serge Aurier.
Un petit mot de René Girard, entraîneur de Lille ? "On a été inexistant".
C'était le choc entre deux concurrents directs dans la lutte pour le maintien. Et Evian/Thonon-Bastia a tenu toutes ses promesses, avec des rebondissements et un succès des Corses 2 à 1. Bastia fait la bonne opération et atteint 40 points. Evian est 18e et premier relégable, avec 37 points.
A la 19e place, on trouve Metz, qui menait au score et a concédé le nul à Bordeaux 1 à 1. Et la bande à Florent Malouda doit maintenant jouer un match en retard contre... le PSG mardi. Lens, dernier, se dirige lentement vers la deuxième division, avec un match qui s'annonce ardu dimanche contre Monaco, 3e. Dimanche, il y aura aussi une affiche plus équilibrée avec Saint-Etienne qui reçoit Montpellier, pour un duel qui sent l'Europe.
Pour en revenir au bas du classement, Toulouse a mal géré la réception de Nantes 1 à 1. Toulouse, 14e avec 39 points, n'est qu'à deux longueurs seulement de la zone de relégation. Dans le ventre mou, Rennes a battu Nice 2 à 1.
Un but à retenir samedi soir ? Sans doute celui de Claudio Beauvue, "goleador" de Guingamp, qui ressemble à une longue transversale traître qui a trompé Rémy Vercoutre, le gardien de Caen (score final 2-0).

Lundi 27 Avril 2015

Lu 243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs