Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Palestinien Michel Khalifa préside le jury du FIFT de Zagora




Le Palestinien Michel Khalifa préside le jury du FIFT de Zagora
Le réalisateur palestinien Michel Khalifa  présidera le jury de la compétition officielle de la 11ème édition du Festival international du film transsaharien (FIFT) de Zagora, qui se tiendra du 20 au 25 octobre, sous le thème "Le cinéma et la jeunesse". Le jury de cette édition est composé de l'actrice et dramaturge marocaine Latefa Ahrrare, le réalisateur irakien Amer Alwan, la réalisatrice libanaise Aliaa Khachouk, et la productrice et scénariste française Isabelle Matic,  précisent les organisateurs dans un communiqué.
Cette manifestation artistique et culturelle, organisée par l'Association Zagora pour le film transsaharien, sera marquée par la programmation, pour la deuxième fois, d'une compétition officielle de longs métrages, représentant plusieurs pays, dont le Maroc, la France, la Chine, le Bangladesh, l'Algérie, la Tunisie, l'Egypte, l'Iran, l'Irak et le Sénégal. Outre le volet des compétitions, le festival porte un intérêt à la formation au profit des jeunes de la région, à travers des ateliers animés par des spécialistes sur l'analyse filmique, le documentaire, le montage, le décor et  la réalisation. Le festival du film transsaharien vise à affirmer le spectacle cinématographique, en tant que noble distraction et en tant que pratique culturelle, à promouvoir toute innovation artistique et technique et à créer un espace d'échange et de rencontre interprofessionnelle réunissant tous les intervenants dans le secteur du 7ème art. 
Michel Khalifa, l'un des pionniers du cinéma palestinien indépendant, a réalisé et produit des films qui ont reçu des prix dans des pays arabes et à l'échelle internationale, dont le documentaire "Riche mémoire" en 1980, son  premier romanesque "Noces de Galilée" en 1987, "le chant des pierres" en 1990, "Les trois diamants" en 1994 et "Le chemin 181" en 2002, une production conjointe entre la France, la Belgique et l'Allemagne.
 
Diplômé en 1977 à Bruxelles en mise en scène de théâtre, radio et télévision, auprès de l'Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion (INSAS), Michel Khalifa travaille pour la  télévision belge, notamment à la réalisation de reportages d'une heure pour l'émission "A suivre, magazine hebdomadaire d'information".  En 1980, il tourne son premier film "La Mémoire fertile", alors qu'en 1987, il réalise son premier et célèbre long-métrage "Noces de Galilée".
 

MAP
Lundi 13 Octobre 2014

Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs