Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national fait dans le provisoire avec Hassan Benabicha

Ça promet un chamboulement au sein de l’effectif




Le Onze national fait dans le provisoire avec Hassan Benabicha
S’il y a un sélectionneur qui porte bien le qualificatif de pompier de service par excellence, c’est bel et bien Hassan Benabicha. A titre provisoire, il est désormais entraîneur de l’équipe nationale première qui aura à affronter en amical son homologue gabonaise le 5 mars prochain au Grand stade de Marrakech.
Le communiqué de la Fédération Royale marocaine de football afférent à cette désignation indique que “sous-contrat avec la FRMF depuis 2009 en tant qu’entraineur national membre de la direction technique des jeunes, en charge de la préparation de l’équipe nationale U19 et récemment nommé à la tête de l’équipe nationale des joueurs locaux, Hassan Benabicha, a été sollicité par Abdellah Rhallam, président délégué de la FRMF, pour conduire l’équipe nationale “A” à l’occasion de la rencontre Maroc-Gabon”.
Ledit communiqué ajoute que “l’entraineur national a accepté de remplir cette mission, qu’il a considérée comme étant un devoir national”.
A rappeler que dans un premier temps, le choix a été porté sur le directeur national des équipes des jeunes, le Néerlandais Pim Verbeek, qui a aussitôt refusé la proposition de coacher l’EN face au Gabon. Aucunement tenu par son contrat avec la FRMF d’entraîner la sélection «A», il a justifié son refus par le fait qu’ «il préférait se concentrer sur l’activité des jeunes et se focaliser sur les échéances à venir de ces catégories», souligne le communiqué fédéral.   
Décidément, Hassan Benabicha se veut le technicien appelé à la rescousse en vue de sauver les meubles. Après avoir été désigné à moins d’un mois du Championnat d’Afrique des nations, épreuve où le Onze marocain des locaux a été éliminé au second tour, le voilà reconduit pour combler ce vide qui dure depuis belle lurette au niveau des commandes techniques de la sélection A. En tout cas, la désignation d’un nouveau sélectionneur ne devrait être faite qu’une fois la page de l’AG de la Fédération tournée avec l’arrivée d’une nouvelle équipe fédérale dûment élue. Autrement dit au-delà de mi-mars prochain, mais cela n’a pas empêché la prise de contact avec des entraîneurs pressentis au poste. L’armada française est bien placée dans la course même si Elie Baup, sans qu’il n y’ait rien d’officiel, avait fait savoir qu’il déclinerait l’offre prétextant qu’il y a trop de pression autour de l’équipe du Maroc.   
Pour le moment, le cadre marocain, Hassan Benabicha, a déjà fait ses preuves avec les équipes nationales des jeunes aux Jeux méditerranéens, de la Francophonie et de la Solidarité islamique, mais avec les grands, ça sera une autre paire de manches. Même en étant nommé à titre provisoire, Hasan Benabicha se trouve dans une situation où il pourrait procéder à des chamboulements au sein de l’effectif. Et il y a de fortes chances qu’il fasse appel à des joueurs qui ne sont plus convoqués depuis un bon bout de temps. Come-back prévu donc de Marouane Chamakh qui retrouve tant bien que mal ses repères avec Cristal Palace, Oussama Saâïdi qui réussit de si belles choses avec Stock City ou encore Adel Taarabt, auteur d’un bon début avec son nouveau club de l’AC Milan. A ces pros d’Europe peuvent s’ajouter les internationaux du cru dont le Wydadi Saïd Fattah et le Rajaoui Abdelkrim El Ouadi qui restent les plus en vue.
Par ailleurs, après avoir manqué pas moins de trois dates FIFA, celles du 15 octobre, 15 et 19 novembre 2013, il urge, plus que jamais, d’exploiter à bon escient les autres dates, à commencer par le match contre le Gabon, un test de bonne facture face à un sparring-partner qui ne cesse de monter en puissance et de se frayer une place de choix sur l’échiquier continental.
Pour ce qui est des autres dates FIFA, elles sont au nombre de six et coïncideront avec les 1er et 9 septembre, les 6 et 14 octobre, ainsi que les 10 et 18 novembre 2014. En tout et pour tout, sept matches amicaux pour préparer la CAN 2015 à laquelle le Onze national est qualifié d’office, étant donné que les phases finales de ce tournoi se dérouleront au Maroc.

Mohamed Bouarab
Jeudi 13 Février 2014

Lu 551 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs