Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le New York Times et France 24 noircissent la politique migratoire du Maroc

Caricature, simplisme et dramatisation utilisés à outrance




Le New York Times et France 24 noircissent la politique migratoire du Maroc
On le sait, le Maroc fait l’actualité en matière de migration. Arrivée massive des migrants subsahariens, accueil des réfugiés, refoulements aux frontières, régularisation des sans-papiers, débat sur l’intégration, violence contre les migrants irréguliers et la liste est longue. La politique nationale en matière de  migration semble devenir un sujet de débat et de controverses qui suscite les polémiques au niveau national comme à l’international.  Pourtant, ce thème demeure encore l’objet de stéréotypes, de caricatures,  de simplismes, de mise en scène et de dramatisation. C’est le cas du traitement de ce sujet notamment dans les médias  internationaux qui ressassent leurs propres stéréotypes et excellent  dans les approximations et les dérives. Tel est le cas d’un article paru récemment sur le site « The promised Land » sous le titre : « Les migrants d’Afrique noire soumis à une discrimination continuelle » et qui reprend à la lettre un article paru sur le New York Times.
Selon le rédacteur de cet article, le Maroc compte  actuellement entre 15 et 20.000 migrants en situation irrégulière qui font l’objet d’ « attaques haineuses » et de viols.  A titre d’exemple, il cite la mort d’un jeune Sénégalais poignardé à Rabat le 12 août dernier et le décès d’un Congolais éjecté d’un autocar en marche par la police marocaine.
Mieux, le New York Times rapporte le témoignage d’un autre migrant originaire du Niger selon lequel « les Marocains pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent des migrants » et « la police leur arrache leurs cartes d’identité et les arrête ». Pis, les populations marocaines se boucheraient le nez au 
passage des  migrants.
Même son de cloche d’un autre migrant.  Un Camerounais de 20 ans a dit que sa vie au Maroc est devenue un cauchemar et qu’il n’a jamais imaginé un seul instant qu’elle serait ainsi.
Ces migrants n’auraient aujourd’hui qu’un seul rêve, rapporte le quotidien américain, celui de rentrer chez eux. 
Une conclusion que partagent les signataires d’un reportage sur la migration au Maroc diffusé sur France 24. Pour eux aussi, les migrants irréguliers sont victimes d’une violence quotidienne et d’un racisme omniprésent.  Selon certains témoignages révélés par des migrants clandestins soi-disant interviewés,  les Marocains n’aiment pas les noirs et interdisent à ces derniers de travailler, voire de simplement s’asseoir à côté de leurs femmes. « Ils nous traitent de singes », a lancé un autre migrant. Une militante d’une association défendant les droits des migrants va plus loin. Elle évoque une politique étatique de discrimination, voire un racisme institutionnel.   Donc, et d’après ces deux supports médiatiques, le Royaume ressemblerait à un grand camp de concentration où les migrants sont maltraités, violentés, violés voire assassinés. Une représentation partiale, partielle et réductrice qui fait des Marocains des bourreaux et des migrants leurs victimes. Ces couvertures médiatiques risquent d’alimenter des tensions éventuelles.   S’il est vrai que les excès et les dérives des forces de l’ordre existent  et que certaines pratiques discriminatoires ou de rejet existent chez certains Marocains, il n’en demeure pas moins que la réalité est plus complexe et plus difficile à cerner. L’ensemble des Marocains est loin d’être raciste et les enjeux et les défis qu’imposent les questions migratoires sont plus profonds. Ce que le New York Times et France 24 semblent sinon méconnaître, du moins ignorer allègrement.

Hassan Bentaleb
Mardi 1 Avril 2014

Lu 1487 fois


1.Posté par علي ناصر le 01/04/2014 11:13
Salam,
Malheureusement on ne peut pas plaire a tout le monde surtout si ce monde goutte aux délices des pétrodollars. Bref, il y a un proverbe espagnol qui dit que c'est les noyers vides qui font plus de bruit.

2.Posté par kamel le 01/04/2014 12:06
C est sur tout pas les journalistes americains et français qui vont nous donnés des leçons sur la politique migratoire du maroc.Ils devraient lire l histoire de leur pays sur la periode de l esclavagisme.

3.Posté par Jawad le 01/04/2014 18:16
Il ya de nombreux subsahariens instalés au Maroc et qui y vivent très bien sans le moindre problème. Le fait qu'il existe de nombreuses tensions avec d'autres subsahariens n'est pas fondamentalement lié à leur origine bien qu'il puisse exister malheureusement une minorité de cas due au racisme. La principale raison des tensions s'explique par le fait que ces personnes parce qu'elles sont entrées illégalement au Maroc et sont en situation irrégulière ont recours, pour survivre ,à des activités qui troublent l'ordre plublic et parfoix même à des activités carrément illégales. ( , vol, agréssion...) Le Maroc parce qu'il est très proche de l'Espagne voit se concentrer sur son territoire un afflux massif de subsahariens sans papier désireux de rejoindre l'Europe. Par conséquent cela se traduit par une hausse logique de tensions avec les autochtones en raison des faits invoqués plus haut. La France connait le même type de problème avec les Roms. Quand aux USA il en va de même avec les clandestins à sa frontière avec le Mexique.

4.Posté par kamel le 01/04/2014 23:42
Une grande manifestation le 6 avril a Paris a la place Trocadero ,a partir de 10 h,contre les insultes et critique de l ambassade de l onu critiquant le maroc a une maitresse et celle de la fouille sur le ministre des affaires etrangeres mr Mezouar,cette manifestation sera soutenue aussi par des citoyens algeriens vivant en france en reponse a la mauvaise blague du president français a l egard de l algerie,un ras le bol des franco maghrebins qui ne comprennent pas ses attaques humiliantes.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs