Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Musée Mohammed VI prépare sa rentrée




Après "son bon départ", le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) prépare sa prochaine rentrée qui sera inaugurée par une grande exposition de sculpture placée sous le thème "César et  le Maroc, une passion méditerranéenne", a annoncé le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi. Avec la direction du musée, la FNM est en train d'élaborer une programmation "attractive" qui sera marquée notamment par cette importante exposition du grand sculpteur français César "qui a une grande histoire avec le Maroc", prévue fin 2015, a précisé M. Qotbi dans un entretien à la MAP.
  "César a travaillé sur le Maroc, aimé le Maroc, s'est nourri du Maroc", d'où le choix de la thématique de l'exposition axée sur "cette passion méditerranéenne" qui va au-delà du Maroc, a-t-il expliqué. La jeune scène artistique marocaine n'est pas en reste dans la programmation de la rentrée, puisqu'après cette première exposition, une carte blanche sera donnée au plasticien Faouzi Laatiris, aujourd'hui reconnu sur la  scène nationale et internationale, pour choisir les artistes qui veulent exposer, a-t-il ajouté.
Mais l'événement phare de l'année prochaine sera sans doute, selon lui, l'exposition du sculpteur italo-suisse Alberto Giacometti qui devrait avoir "un retentissement planétaire". Car le fait d'avoir, a-t-il dit, une rétrospective d'un sculpteur du calibre de Giacometti (récemment l'une de ses sculptures a été vendue à quelque 170 millions de dollars chez Christie's à New York), "ce n'est pas à la portée  de n'importe quel musée et que ce soit le Maroc, en l'occurrence le musée Mohammed VI, qui bénéficierait de cette exposition, ce sera un événement extraordinaire".
Dans le cadre de son cycle de conférences, le MMVI accueillera, à la rentrée, le Prince El Hassan Ben Talal qui donnera une conférence sur "La culture comme moyen de communication et de compréhension entre les peuples et les cultures". Cette thématique est d'autant plus importante que "nous avons aujourd'hui plus que jamais besoin de compréhension entre les peuples et les cultures", a indiqué M. Qotbi qui considère le Maroc comme "la meilleure porte", voire "la meilleure clé", pour cette ouverture. Globalement, c'est toute une programmation qui est en train de se mettre en marche pour consacrer, a-t-il dit, le succès, l'intérêt et la fréquentation qu'ont connus les différentes expositions accueillies par le musée, en  particulier "Le Maroc médiéval", prolongée jusqu'au 1er septembre et "qui probablement ira au Moyen-Orient et aux Etats-Unis", l'exposition d'inauguration "L'histoire de la peinture au Maroc" ou encore celle de "Main  Street" de l'art urbain.

Vendredi 17 Juillet 2015

Lu 941 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs