Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Moghreb de Tétouan voit grand en Ligue des champions

Mohamed Achraf Abroun soulagé de voir le MAT éviter les clubs algériens




Le Moghreb de Tétouan voit grand en Ligue des champions
Décidément, le MAT n’est pas prêt du tout à s’arrêter à mi-chemin lors de la phase de poules de la Ligue africaine des champions. Les Tétouanais sont décidés à honorer leur standing de champion du Maroc dans la plus prestigieuse des échéances continentales au niveau des clubs.
A l’issue du tirage au sort du tour des quarts de finale de la Ligue des champions qui a eu lieu mardi au siège de la CAF au Caire, le président délégué du MAT, Mohamed Achraf Abroun, a fait montre de son soulagement en évitant le groupe qui renferme les équipes algériennes. L’on ne peut que comprendre l’attitude du dirigeant tétouanais après les fâcheux incidents qui avaient entaché la rencontre retour des huitièmes de finale de la C1 entre l’Entente de Sétif et le Raja de Casablanca.
Il s’est dit, par contre, heureux de voir le MAT revenir en Egypte, déclaration faite à la chaîne qatarie Bein Sport et qui se veut comme un signe de reconnaissance à l’équipe d’Al Ahly qui avait réservé un accueil chaleureux et un séjour correct au Moghreb de Tétouan.
A propos des adversaires que le MAT aura à affronter, Mohamed Achraf Abroun a indiqué que le MAT a hérité d’un groupe jouable et que ses ambitions ne cessent d’aller crescendo. L’objectif est de se qualifier au stade des demi-finales, a-t-il ajouté. Il est vrai que le MAT est un néophyte du concours mais la plupart des éléments dont il dispose comptent des matches continentaux dans leurs jambes et ce, que ce soit avec les différentes catégories des équipes nationales, ou lorsqu’ils évoluaient avec d’autres clubs du terroir. L’on citera les cas d’El Youssfi, Aberhoun, Jahouh, Khadrouf, Abdessamad ou encore l’inévitable Mohcine Iajour qui pourrait changer de cieux la saison prochaine à condition que le club preneur mette le paquet qu’il faut pour s’attacher les services d’un attaquant affûté devant faire le bonheur de n’importe quel entraîneur.
En évoluant dans le groupe A aux côtés des formations égyptienne de Smouha, congolaise du TP Mazembe et soudanaise d’Al Hilal, le costume d’outsider serait taillé sur mesure pour le MAT, même s’il a un calendrier de compétition peu favorable.  Le Moghreb de Tétouan entamera le concours le 26 juin par un déplacement en Egypte pour affronter Smouha, avant d’accueillir deux fois de suite le favori du groupe, le TP Mazembe, et Al Hilal, respectivement les 10 et 24 juillet. Le MAT débutera le retour par une virée du côté de Khartoum pour jouer Al Hilal, le 7 août, pour regagner par la suite ses bases en vue de recevoir Smouha le 21 août. L’ultime journée conduira les hommes de Sergio Lobera à la République démocratioque du Congo pour croiser le fer, le 11 septembre, avec le Tout Puissant Mazembe. Sachant que les deux premiers de chaque poule (groupe A : Entente de Sétif, USM d’Alger, Mouloudia El Eulma d’Algérie, et El Merrikh du Soudan) se qualifieront aux demi-finales qui se joueront en aller, le 25 septembre, et au retour, le 20 octobre, au moment où la finale de la Ligue des champions 2015 aura lieu également en deux manches : 30 octobre et 6 novembre prochains. 
Pour rappel, le MAT est le seul représentant du football national en Ligue des champions après l’élimination du Raja par Sétif. Les Verts se trouvent reversés en Coupe de la CAF, succédant ainsi au FUS défait aux huitièmes de finale par les Egyptiens du Zamalek, au moment où la RSB a quitté le tournoi d’entrée.
Au tour des huitièmes de finale bis, ultime étape avant la phase de poules de la C2, le Raja devra donner la réplique à l’Etoile du Sahel entre le 15 et le 17 de ce mois à Casablanca, alors que le retour est programmé entre le 5 et le 7 juin au stade olympique de Sousse.
Au cas où le Raja décrocherait son billet pour les quarts de finale, il évoluera dans le groupe B qui renferma les vainqueurs des matches Vita Club (COD)-Stade Malien, Orlando Pirates (AFS)-Kaloum (Gui) et Zamalek-Sanga Balende (COD).    

Mohamed Bouarab
Jeudi 7 Mai 2015

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs