Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc solidaire avec l’Algérie contre toutes les formes de terrorisme : S.M le Roi regrette la léthargie qui marque l’action de l’UMA




Le Maroc solidaire avec l’Algérie contre toutes les formes de terrorisme : S.M le Roi regrette la léthargie qui marque l’action de l’UMA
Fidèle à la position qui a toujours été la sienne en matière de relations bilatérales, le Maroc vient d’exprimer sa solidarité avec l'Algérie contre toutes les menaces sécuritaires, tout en condamnant le terrorisme sous toutes ses formes et en appelant à une approche globale intégrée et à une large coopération régionale pour faire face aux menaces terroristes grandissantes.
Il a également réitéré son regret de constater que l’UMA ne s'acquitte pas de ses responsabilités.
« Nous ne pouvons que regretter à nouveau de voir que l'Union maghrébine ne s'acquitte pas du rôle naturel qui lui incombe de promouvoir un développement commun des Etats maghrébins, notamment en garantissant la libre circulation des personnes, des capitaux, des biens et des services» a déclaré, en substance, S.M le Roi Mohammed VI dans un message dont lecture a été donnée par S.A.R le Prince Moulay Rachid lors du 3ème Sommet économique arabe dont les travaux ont pris fin hier à Ryad.
L’édification d’un espace maghrébin a, en effet, toujours fait partie des priorités de la politique étrangère du Royaume comme en témoigne le fait que les grands rendez-vous de ce processus se sont déroulés au Maroc. Notamment  la création, en 1948, du Comité pour la libération du Maghreb arabe, la tenue en 1958 à Tanger de la Conférence des partis politiques maghrébins et la naissance en 1989 à Marrakech de l’Union du Maghreb arabe (UMA).
Force est de constater, néanmoins, que dans la conjoncture actuelle, les relations intermaghrébines ne répondent nullement aux aspirations des peuples de la région. L’intégration maghrébine, qui demeure une nécessité incontournable, est encore marginale comparativement aux processus similaires initiés par les autres entités régionales de même nature.
Aussi, le Royaume qui a toujours œuvré pour consolider ses relations avec les autres pays maghrébins, demeure convaincu que le dialogue constitue la voie idoine pour mettre un terme aux différends et permettre ainsi la relance du processus d’intégration intermaghrébine. Une intégration qui pourrait faire gagner annuellement aux pays de la région 2 à 3 points du PIB et multiplier par dix le volume de leurs échanges bilatéraux.
Mais il y a un hic. Les désaccords entre le Maroc et l’Algérie entravent toujours le véritable décollage de l’UMA. Aussi le Royaume a-t-il pris, en 2004 et 2005, de nombreuses initiatives en faveur de la normalisation de ses relations avec son voisin et la relance effective de la construction maghrébine. Il a ainsi concrétisé ses engagements en levant tous les obstacles à la libre circulation des biens et des personnes.
C’est dans ce cadre que s’est également inscrite la proposition marocaine d’ouverture des frontières avec l’Algérie et la volonté  du Royaume de parvenir à un règlement au Sahara via sa proposition d'autonomie. Laquelle constitue, de l’avis de tous les experts, non seulement une voie démocratique à même d’offrir une issue honorable à toutes les parties mais aussi de constituer une solution adéquate pour lutter contre toutes les formes de séparatisme qui menacent actuellement  la région et tous les pays riverains sans exception.

J.R
Mercredi 23 Janvier 2013

Lu 1097 fois


1.Posté par plékhanov le 23/01/2013 11:58
Héla !Si je m'use à lancer un appel pathéthique dans un désert et que seule m'en revienne l'échos grossie à chaque fois ,à quoi servira mon effort?

Les régimes comme celui des putschistes d'Ager ont besoin d'ennemis pour survivre et les généraux,ces Marocains ingrats, qui gouvernent l'Algérie se sont jurés de faire du Maroc leur ennemi.

Nous avons affaire à des soldats bernés par l'illusion de leur force et qui détiennent un arsenal effroyable dont ils brûlent de faire usage contre nous.

Rendons,toutefois, hommage à nos souverains d'avoir su, au moins jusqu'à présent, nous éviter une agression fratricide venue de l'Est dont les conséquences sont à peine imaginables.

Plusieurs instituts stratégiques mondiaux spécialisés nous préviennent depuis des années:l'Algérie prépare une guerre contre l'un des ses voisins qui pourrait être le Maroc.

Une lecture attentive de l'Histoire nous apprend que les régimes guerriers naissent très souvent dans des états qui ,justement, n'ont pas d'Histoire comme l'état algérien.











2.Posté par lilia le 24/01/2013 19:17
je suis algerienne et d'Alger mon dieu qu'ils nous laissent tranquille ces terroristes je demande aux tunisiens marocains et algeriens la main dans la main pour lutter contre le terrorisme qui n'a rien avoir avec l'islam

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs