Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et l’Espagne resserrent l’étau autour des jihadistes

Le chef de la cellule terroriste démantelée à Nador et Mellilia incarcéré à Madrid




Le Maroc et l’Espagne resserrent l’étau autour des jihadistes
Le magistrat de l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale en Espagne, Javier Gómez Bermúdez, a décidé, dimanche dernier, de mettre en détention  provisoire « sans caution », le présumé terroriste mellilien Mohamed Said Mohamed, selon l’agence espagnole Europa Press.
Ce dernier a été appréhendé la semaine dernière lors du démantèlement d’une cellule jihadiste liée à «  l’Etat islamique » intervenu au cours d’une opération conjointe entre les polices marocaine et espagnole. Huit autres jihadistes appartenant à la même cellule ont été arrêtés à Nador par les membres de la BNPJ et de la DGST.
La justice espagnole a accusé Mohamed Said Mohamed de terrorisme, estimant qu’il y a des indices qui attestent que l’accusé est le chef de ce groupe jihadiste qui opère entre Nador et Mellilia.
Selon la décision de Javier Gómez Bermúdez, le 21 juillet 2014, deux membres de ce groupe se sont rendus dans «une zone indéterminée en Syrie ou en Irak et contrôlée par l’EI» avec lequel «ils partagent les mêmes idées». La même source a indiqué qu’outre les informations recueillies par les services secrets marocains, les instruments « dangereux » qui ont été saisis dans le domicile de l’accusé à Mellilia et le fait qu’il n’ait pas pu justifier les causes de son dernier voyage au Maroc il y a quelques jours, sont autant de faits qui ont poussé le magistrat espagnol à conclure que « les membres de la cellule étaient en train de se préparer» à rallier l’EI.
Devant le juge, l’accusé a nié catégoriquement connaître les autres jihadistes arrêtés au Maroc dans la même affaire, même s’il y a des preuves attestant qu’il s’est réuni avec eux.
Selon la même source, le mis en cause a des antécédents judiciaires qui remontent à 2004 et il a déjà purgé une peine de prison entre février et août 2014. La décision du magistrat a également précisé que l’ex-militaire espagnol recourait à des «cambriolages, vols, menaces, blessures, séquestrations et  désobéissance dont l’objectif pourrait être la collecte de ressources financières pour  sa cellule».
Pour sa part, l’agence MAP a souligné que les huit autres jihadistes de cette cellule qui ont été appréhendés coordonnaient avec Mohamed Said Mohamed qui avait rejoint en 2012 l’organisation « Mujao » liée au réseau Al-Qaïda avant de rallier l’EI. 
Dans un communiqué publié vendredi, le ministère marocain de l’Intérieur avait annoncé le démantèlement de cette cellule dans le cadre de ses opérations préventives visant à faire face aux menaces terroristes par la BNPJ, en étroite collaboration avec la DGST et en coopération avec les services de sécurité espagnols. 
Les membres de cette cellule étaient actifs à Nador et à Mellilia avec l’intention d’embrigader d’éventuels combattants marocains désireux de rallier l’EI en Syrie et en Irak.
L’enquête menée a montré que les neuf membres de cette cellule étaient en contact avec les cellules «Attaouhid» et «Al Mouahidine», démantelées en mai 2013 à Nador et coordonnaient avec l’organisation «Al-Qaïda au Maghreb islamique» au Nord du Mali. 

T.M
Mardi 30 Septembre 2014

Lu 913 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs