Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc en danger de défaillance

Classé 92ème sur 178 pays dans le Failed state index




Le Maroc en danger de défaillance
En collaboration avec la revue Foreign Policy, le think thank américain Fund for Peace (Fond pour la paix), vient de publier son indice des Failed State (Etats défaillants).
L’index Fund for Peace (FFP) établit une liste de 178 pays selon leur degré d’exposition à la faillite et à leur propension politique, économique et sociale à la déliquescence.
Le Maroc, qui a perdu une place par rapport à l’année dernière, se trouve  au  92ème rang, faisant ainsi partie de la deuxième catégorie en termes de gravité, à savoir celle des «Etats en danger de défaillance».
 Malgré ce classement peu satisfaisant, le Royaume qui a gagné 5 places par rapport à 2012 (87ème) dans ce classement établi par ordre décroissant de gravité, se trouve mieux classé que ses voisins maghrébins.
Il est suivi d’une Tunisie en pleine phase de transition post-Révolution du Jasmin (78ème), et devance l’Algérie (71ème) et la Libye (41ème) qui avoisinent la catégorie des «Etats en situation critique de défaillance» ainsi que la Mauritanie (28ème) qui en fait partie. 
L’index Failed States qui est publié depuis 2005 se base sur des milliers de rapports et d’informations quotidiennes relatives aux pressions sociales, économiques et politiques que subissent les 178 pays analysés.
Un logiciel spécial octroie ensuite la mention  (situation critique; en danger; problèmes frontaliers; stable ou très stable), et ce en fonction des notes accordées aux Etats et qui vont de 1 (très stable) à 10 (risque de s’effondrer ou de sombrer dans la violence). La note accordée au Maroc (de 74,4 sur 120) est la résultante des notations suivantes : pression démographique (5,7) refugiés ou personnes déplacées (5,6), revendications des groupes ethniques (6,8), fuites des cerveaux et des personnes (7,3), développement inégal (6,6), pauvreté et déclin économique (5,6), criminalisation et dé-légitimation de l’Etat (6,6), services publics (5,9), droits de l’Homme et Etat de droit (6,5), appareil sécuritaire (6,0), factions des élites (6,6), intervention extérieure (5,2). 
Le Royaume obtient ainsi sa plus mauvaise note (7,3) en ce qui concerne l’indicateur relatif à la fuite des personnes et des cerveaux, ce qui renseigne sur une immigration chronique et soutenue des potentialités marocaines vers l’étranger.
Une autre mauvaise note du Maroc concerne l’indicateur « inégalité de développement» (6,6). Elle signifie que notre pays doit fournir beaucoup d’efforts pour pallier les inégalités réelles ou perçues entre groupes, tant au niveau de l'éducation, qu’en matière de répartition des richesses et d’emplois. 
Le Royaume obtient également une mauvaise note en ce qui concerne les «revendications des groupes ethniques (6,8)», qui est pourtant meilleure que celle de la Tunisie et de l’Algérie qui ont  eu respectivement 7,8 et 7,9.
S’agissant d’un des plus importants indicateurs, à savoir celui relatif à l’«Etat de droit et droits de l’Homme», le Maroc est leader au Maghreb avec un score de 6,5 mais il fait partie des cancres à l’échelle internationale. 
Le Royaume a également obtenu une mauvaise note en ce qui concerne l’indicateur de criminalisation et dé-légitimation de l’Etat (6,6), suivi de l’Algérie (7,5) et de la Tunisie (8,0). Ce qui implique que le Royaume renvoie de lui l’image d’un Etat où la  corruption est endémique, le pillage institutionnel et la  résistance à la transparence et aux pratiques de bonne gouvernance est forte.  


Mohammed Taleb
Mardi 8 Juillet 2014

Lu 4589 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs