Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc célèbre la Journée internationale de la démocratie




Le Maroc célèbre ce jeudi la Journée internationale de la démocratie placée cette année par les Nations unies sous le signe "La démocratie et le Programme de développement durable à l'horizon 2030".
Cette journée, célébrée chaque année le 15 septembre par la communauté internationale, est l'occasion de se rappeler que la démocratie est un processus autant qu'un objectif et que seule la pleine participation et l'appui de la communauté internationale, des organes de gouvernance nationaux, de la société civile et des individus, permettront de faire de l'idéal démocratique une réalité universelle, relève l'ONU dans un document publié à cette occasion.
La liberté, le respect des droits de l'Homme et le principe de la tenue d'élections honnêtes et périodiques au suffrage universel sont des valeurs qui constituent des éléments essentiels de la démocratie.
A son tour, la démocratie devient un environnement naturel pour la protection et la réalisation effective des droits de l'Homme. Ces valeurs sont incarnées par la Déclaration universelle des droits de l'Homme et développées plus avant dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui consacre toute une série de droits politiques et de libertés civiles qui sont les piliers d'une véritable démocratie.
En septembre 2015, les 193 États membres de l’Organisation des Nations unies ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Ce plan devrait permettre de bâtir un avenir meilleur pour tous, de tracer un chemin sur plus de 15 ans pour mettre fin à l’extrême pauvreté et lutter contre les inégalités et l’injustice, et protéger la planète.
Au cœur de ce programme se trouvent les objectifs de développement durable qui exigent une mobilisation des énergies pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et s’attaquer aux changements climatiques.
Selon les Nations unies, ces nouveaux objectifs sont le fruit d’un processus qui a été plus ouvert que jamais, les gouvernements ayant impliqué d’emblée les entreprises, la société civile et les citoyens.
Aujourd’hui, la tâche de la mise en œuvre et du suivi des objectifs de développement durable exige que les Etats travaillent en partenariat étroit avec la société civile. Les parlements en particulier ont un rôle essentiel à jouer dans la mise en œuvre du nouveau programme de développement durable en mesures concrètes en adoptant des lois, en allouant des budgets et en rendant les gouvernements comptables de leurs actes.

Jeudi 15 Septembre 2016

Lu 1170 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs