Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc affronte en amical le Sénégal ce soir à Marrakech : Brésil 2014 ou la lointaine ambition




Le Maroc affronte en amical le Sénégal ce soir à Marrakech : Brésil 2014 ou la lointaine ambition
Avant le mois de juin qui sera certainement révélateur de bien de choses, nos internationaux vont devoir se mesurer ce soir à 20 heures sur la pelouse du Grand stade de Marrakech, à la sélection sénégalaise. Le Maroc qui dans un premier temps devait jouer le champion de France le HSC Montpellier recevra finalement le Sénégal qui, lui, devait initialement se mesurer à l'Egypte.
Les deux formations qui s’étaient vues trop belles lors de la dernière CAN au Gabon et en Guinée Equatoriale, auront tout à cœur de se rattraper, d’autant plus que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la préparation aux échéances des éliminatoires menant au Brésil et à la Coupe du monde 2014.
Le Maroc aura à jouer dans un premier temps, en déplacement la Gambie à Banjul le 2 juin, avant que d’entrer dans le vif du sujet en recevant une semaine plus tard à Marrakech, le finaliste malheureux de la dernière CAN, la Côte d’Ivoire. Le Sénégal pour sa part, aura la tâche plus aisée devant le Libéria et l’Ouganda. Pour ce qui est des Eclopés de l’Atlas, force est de constater que la sélection d’Eric Gerets est bien décimée. Des bleus à tire-larigot ont été appelés en renfort pour pallier une ribambelle de titulaires absents pour diverses raisons, qui vont de la simple blessure à l’indiscipline en passant par le peu de temps de jeu de certains adeptes de la banquette.   
Sur les 26 appelés, ils ne sont pas moins de dix-huit éléments à ne pas dépasser les cinq sélections, la majorité étrennant même le statut d’international.
Pour les Eclopés de la Teranga qui, ont, chemin faisant, éconduit l’éclopé en chef en charge de l’équipe lors de la CAN 2012, Amara Traoré, remplacé par un coach intérimaire Joseph Koto en attendant qu’aboutissent les pourparlers avec Bruno Mitsu, c’est du pareil au même.
A cette différence près, que Koto qui aura à gérer les forfaits de Demba Bâ, Pape Kouly Diop, Moussa Sow et Issiar Dia, n’aura convoqué que trois joueurs locaux au lieu des quinze appelés par Gerets. Le sélectionneur sénégalais du moment, ex-coach de la J.A aura donc, tout autant que son homologue belge, à faire avec une équipe complètement remaniée loin de celle, bien piètre de Bata en Guinée.
C’est sous le signe d’une éventuelle réhabilitation que se jouera Maroc-Sénégal et ce sera l’occasion de voir à l’œuvre d’un côté l’amalgame locaux/Pro que par la force des choses, nous concoctera Eric Gerets et de l’autre la sélection new-look du Sénégal qui se présentera sans certaines stars qui ont daigné répondre à la convocation de Joseph Koto.
La dernière rencontre entre les deux Eclopés avait eu lieu à Dakar en août dernier et s’était achevée au profit de ceux de l’Atlas sur le score de 2 buts à rien.

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 25 Mai 2012

Lu 714 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs