Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAT et le FUS à l’assaut des grosses écuries du football égyptien


Lobera et Regragui affichent un optimisme mesuré



Le MAT et le FUS à l’assaut des grosses écuries du football égyptien
Rudes épreuves égyptiennes pour le MAT et le FUS qui disputeront en cette fin de semaine les matches retours des huitièmes de finale, respectivement de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF. Les Tétouanais évolueront, samedi à 18 heures en dehors de leur base, pour croiser le fer avec le National du Caire, alors que les Fussistes se produiront à la maison, au stade Moulay El Hassan, dimanche à 20h30, pour donner la réplique au Zamalek.
Fort de sa victoire à l’aller par 1 à 0, c’est un MAT en pleine confiance qui s’était rendu mercredi du côté du Nil dans l’espoir de forcer une qualification à la phase de poules de la C1 continentale, ce qui sera une première dans les annales du club. Sauf qu’entre l’ambition et la réalité, il y a une sacrée différence mais la qualification reste jouable dans la mesure où le champion du Maroc a dépêché au Caire un effectif aguerri dont plusieurs éléments sont au fait de la compétition continentale.
Pour peaufiner les ultimes réglages avant le jour J, le MAT a effectué deux séances d’entraînements jeudi et vendredi et tous les joueurs piaffent d’impatience d’aborder cette rencontre face à un gros morceau du football africain qui ne manquera certainement pas d’entamer  la partie pied au plancher en vue de déstabiliser la formation marocaine.
Un scénario qui reste fortement envisagé par le coach du club, Sergio Lobera, qui a fait savoir que ses joueurs sont capables de sortir le match qu’il faut en vue de décrocher le billet de la phase des poules depuis le Caire. Ajoutant que la partie ne sera pas une simple sinécure puisque l’adversaire jouera à fond ses chances et le MAT est tenu de bien négocier cette partie et de saisir la moindre occasion qui se présentera à lui. Autrement dit, le meilleur scénario est un but des Tétouanais, ce qui devrait compliquer les choses pour l’adversaire qui se trouvera dans l’obligation d’inscrire 3 réalisations pour atteindre son objectif.
S’il y a un facteur qui devrait plaider en faveur du Maghreb de Tétouan, c’est l’absence du public puisque les autorités égyptiennes ont décidé que ce match sera joué à huis clos en raison du climat d’insécurité qui règne dans les stades en Egypte.
A noter que cette rencontre sera sifflée par un trio arbitral gabonais,  conduit par Eric Arnaud Otogo Castane secondé par Théophile Vinga et Sylvain Alain Mouala.
Avant d’hériter du National du Caire, le MAT, qui en est à sa seconde expérience continentale, avait éliminé aux précédents tours, les Maliens du Cercle Olympique de Bamako et les Nigérians de Kano Pillars. 
 Quant au Raja, deuxième représentant du football national en Ligue des champions et qui devait affronter vendredi à Sétif, pour le compte de ce même tour, les Algériens de l’ESS (aller : 2-2), il compte dans son tableau de chasse les Congolais de Diables Noirs et les Sud-Africains de Kaizer Chiefs.
Par ailleurs, en Coupe de la Confédération, le FUS, lauréat de cette épreuve en 2010, aura à jouer ce dimanche le Zamalek dans un match bien loin d’être gagné d’avance, du moment où le premier acte s’était soldé sur un nul blanc.
Un résultat qui ne favorise guère les Fussistes et leur coach Oualid Regragui a fait part lors d’un point de presse tenu mercredi que ses protégés vont tout faire pour avoir le dernier mot à l’issue de cette deuxième manche où les deux protagonistes partent sur des chances égales. 
Pour cette partie, arbitrée par des referees tunisiens avec comme arbitre du centre Youssef Essrayri, assisté par Mohsen Ben Salem et Majed Rhouma,  le FUS s’est préparé intensivement tout au long de cette semaine et la bonne nouvelle reste que le groupe ne compte pas de blessés, excepté les joueurs qui sont indisponibles depuis un bon bout de temps.
Pour obtenir le sésame des huitièmes de finale bis, tour qui verra la présence des clubs reversés de la Ligue des champions, le comité dirigeant du FUS a promis des primes conséquentes pour les joueurs qui, eux, n’ont qu’une seule envie : aller jusqu’au bout dans cette C2 continentale.
A signaler qu’une fois n’est pas coutume, le stade Moulay El Hassan pourrait faire le plein. L’association des supporteurs du FUS a tâché de mobiliser un grand nombre de spectateurs, appelant le public rbati à venir en masse pour soutenir le FUS devant un adversaire qui domine le championnat égyptien et qui est à cataloguer parmi les grosses cylindrées du football africain.
Le FUS, seul représentant du football national en cette Coupe de la CAF après l’élimination d’entrée de la RSB, avait éliminé aux seizièmes de finale AS Port Togo, sachant que les Fussistes ont été exempts du tour préliminaire.    

Programme 
Samedi à 18h00
Al Ahly-MAT
Dimanche à 20h30 
FUS-Zamalek 


 
  



 

Mohamed Bouarab
Samedi 2 Mai 2015

Lu 2601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs