Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Grand stade d’Agadir aux bons soins du HUSA à partir du 15 février

Le club soussi prévoit 40.000 tickets à l’occasion de la venue du WAC




Le Grand stade d’Agadir aux bons soins du HUSA à partir du 15 février
Le Grand stade d’Agadir sera ouvert à la Botola à partir du 15 février prochain, nous annonce un communiqué du HUSA. Le club cher aux Soussis s’attend, pour la venue du WAC (17ème journée), qui cherchera à l’occasion a prendre sa revanche de l’aller où il fut battu par les poulains de Madih (2-1), à un engouement monstre. Pour cela, il a mis en vente quelque 40.000 billets à 20, 30, 50 et 300 DH, pour ce premier match officiel dans le nouveau stade mis à sa disposition. La rencontre se déroulera le dimanche 15 février à 19 heures et sera le baisser de rideau de la journée. 
Ce n’est pas tout, le HUSA qui désormais fera de l’Inbiâat une seconde option, a également décidé de lancer la commercialisation des cartes d’abonnement disponibles déjà depuis mardi dernier sur le site du club (www.husafootball.com) et qui donneront accès au nouveau stade pour les 7 matchs restants à domicile que le HUSA jouera en championnat.
 Pour les non-adeptes du clavier, deux points de vente seront mis à la disposition du public à partir de demain pour l’achat desdites cartes. L’un, pour les cartes Gold (500 places dans la tribune officielle à1800DH), sera ouvert au siège du club, avenue Hassan II-Agadir et l’autre ou les autres aux guichets du stade Inbiâat, Avenue Mohammed V-Agadir. Ils concerneront les cartes Grand Public ( 31.000 places dans les virages nord et sud ainsi que les sièges Est/Haut à 100 DH), Azur (3 000 places à l’Est/BAS à 150 DH et Silver (5000 places) dans les tribunes latérales.
 Et l’innovation ne s’arrête pas que là. Pour ce qui est de la presse et plus particulièrement de l'octroi des accréditations des journalistes et afin de simplifier les procédures administratives et faciliter le passage au Grand stade, les journalistes et les représentants des médias pourront faire la demande directement sur le site officiel du HUSA. 
Voilà, pour ce qui est de l‘administratif de la nouvelle ère du HUSA qui a enfin une infrastructure digne d’une région des plus prospères du Royaume. Pour le côté sportif triste de constater et c’est bien dommage que notre vieux bon championnat ait eu une trêve de quelque quarante jours comme pour un deuil. On sait les conséquences d’une telle interruption sur l’état physique et même mental de nos footballeurs qui s’ouvrent à peine à un mode de travail, autre que celui amateur où longtemps ils ont végété. Les responsables des équipes sont unanimes: cette cessation est néfaste. Mais qui les écoute ?
 Sans vouloir jouer aux oiseaux de mauvais augure, nos Fédéraux comme qui dirait et pour rester dans le lugubre d’un deuil dont on se serait volontiers passé, sont, d’une programmation bien trop approximative, en train d’assassiner notre football.
Une consolation néanmoins dans tout ça, nos clubs qui cahin-caha semblent se mettre, même si doucement et à tâtons, mais d’une volonté certaine, au diapason du professionnalisme comme d’exemple ce communiqué de presse du HUSA qui à sa lecture fait chaud au cœur tant il est succinct, si explicite et surtout, si communicatif.

Libé
Mercredi 5 Février 2014

Lu 622 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs