Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Goncourt inattendu de Lydie Salvayre




Le Goncourt inattendu de Lydie Salvayre
Le prestigieux Prix Goncourt a déjoué tous les pronostics. Alors que la victoire semblait se jouer entre l'Algérien Kamel Daoud et le Français David Foenkinos, la distinction est allée à Lydie Salvayre, pour « Pas pleurer », un roman sur la guerre d'Espagne. 
« Pas pleurer », paru aux éditions du Seuil, propose de relire les pages sombres et méconnues de ce chapitre de l'histoire récente que représente la guerre civile en Espagne.
 Dans cette œuvre, Lydie Salvayre fait le récit de la guerre d'Espagne en s'appuyant sur l’expérience de sa mère, une ex-réfugiée espagnole. Roman sur la guerre d'Espagne mais aussi vibrant hommage à une mère, "Pas pleurer" entrelace l'universel et le particulier, la violence et la légèreté, dans un savoureux mélange de français et d'espagnol. Cette langue hybride, le "fragnol", est une des grandes singularités du roman de Lydie Salvayre, née en 1948 de parents républicains espagnols exilés dans le sud de la France pour fuir le franquisme et qui n'a appris le français qu'à l'école primaire.
« Nous avons d'abord couronné un roman d'une grande qualité littéraire, un livre à l'écriture très originale, même si je regrette qu'il y ait parfois trop d'espagnol", a souligné Bernard Pivot, président de l'Académie Goncourt.
En recevant le Goncourt, l’écrivaine fait son entrée dans le cercle très restreint des femmes à avoir reçu cette distinction. Elle est donc la 11ème à avoir reçu ce Prix depuis 1903. Avant elle, Marie NDiaye l'avait obtenu en 2009.
« Pas pleurer » qui s'était vendu à 22.000 exemplaires, devrait donc connaître un pic de ventes et son éditeur prévoit même de mettre dans les rayons des librairies près de 450.000 exemplaires. Puisque le Goncourt est la consécration suprême pour un auteur mais aussi un jackpot, avec en moyenne 400.000 ventes à la clé pour le roman primé et des traductions en hausse. Ainsi le Goncourt 2013 « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaître, tiré initialement à 30.000 exemplaires, s’est écoulé à ce jour à 620.000 et a été traduit en 30 langues.      

Mehdi Ouassat
Vendredi 7 Novembre 2014

Lu 350 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs