Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Forum de Crans Montana tiendra ses prochaines assises à Dakhla

La réunion prévue du 16 au 21 mars prochain




La troisième édition du  Forum international Crans Montana se tiendra du 16 au 21 mars prochain dans la perle du sud du Royaume, Dakhla où sont attendus des dizaines de personnalités dont des dirigeants de pays et d’éminents experts venus des quatre coins du monde,  ont annoncé officiellement, les organisateurs.
Organisée par l’ONG suisse Crans Montana, cette rencontre internationale qui s’inscrit désormais dans l’agenda des grandes rencontres internationales qu’abrite la perle du Sud du Maroc et dont cette troisième édition se déroulera sous le thème « Vers la nouvelle Afrique du 21ème siècle ».  Ce thème comportera des débats autour de thématiques liées à l’actualité internationale, comme la lutte contre le terrorisme, les conflits, la migration, la sécurité alimentaire, l’éducation, les nouvelles technologies et l’environnement.
La seconde édition tenue à Dakhla en 2016 avait connu la participation des célébrités politiques, notamment le président de Bosnie, des chefs d’Etat des pays du Pacifique, d’anciens chefs de gouvernements et de ministres ainsi qu’un bon nombre de parlementaires notamment d’Europe, dont ceux de France.
Le programme complet de la 3ème édition a été dévoilé lundi 28 novembre à Rabat, par Jean-Paul Carteron et Pierre-Emmanuel Quirin, respectivement fondateur et président honoraire du Forum Crans Montana.
La tenue pour la troisième fois consécutive de cet événement international dans la deuxième grande ville du Sahara marocain, irrite profondément les dirigeants d’Alger et du Front Polisario qui courent toujours depuis quarante ans après le rêve chimérique de l’indépendance de cette partie du Sahara marocain.
A chaque édition, ils n’hésitent pas à dénoncer les dirigeants de Crans Montana et mobilisent leurs lobbyistes, partout  en Europe et ailleurs, pour faire saborder cet important forum qui n’est pas à leur goût et remet en cause leurs thèses indépendantistes, surtout que Crans Montana est une organisation non gouvernementale suisse, dont le rayonnement et le prestige sont reconnus mondialement depuis 1986.
Lors d’une conférence de presse tenue le 28 novembre, le président du forum, Pierre-Emmanuel Quirin, a déclaré que la ville de Dakhla est devenue «le laboratoire de l’Afrique de demain», au moment où le président honoraire Jean-Paul Carteron affirmait que «Dakhla est devenue un modèle de développement pour toute l’Afrique à travers lequel c’est le rôle du Royaume qui est mis en exergue».
La tenue du forum à Dakhla, a insisté Carteron, permet au monde entier de prendre conscience des politiques mises en œuvre au sud du Maroc, précisant que le choix de cette ville «permet de faire face à l’enfumage sur la question des territoires du Sud et de montrer qu’il n’y a pas de problèmes au Sud du Maroc». «Tous ceux qui s’opposent à l’exercice démocratique appartiennent à la même famille que la Corée du Nord».
La troisième édition s’inscrit dans le prolongement des deux éditions précédentes pendant lesquelles le forum avait mis l’Afrique à l’honneur. Il amorcera une réflexion approfondie sur l’Afrique du XXIe siècle. Ce thème générique sera divisé en plusieurs thématiques, dont, entre autres, les énergies renouvelables, l’industrie agroalimentaire et l’agriculture etc. Dans cette lignée, le président du forum a salué l’expertise marocaine développée dans ces secteurs. «Le Maroc a su développer des filières d’excellence en la matière et a offert le partage avec les autres États du continent selon un partenariat gagnant-gagnant, loin de toute arrogance», pour reprendre l’expression de Pierre-Emmanuel Quirin. Les organisateurs ont souligné dans ce sens que la réflexion portera, par ailleurs, sur le rôle structurant du Maroc et le potentiel de la coopération Sud-Sud, avec un focus sur l’intégration des politiques volontaristes proposées par le Maroc pour ses provinces du Sud.
La troisième édition fera honneur à la femme africaine, en jetant la lumière sur son rôle en matière de structuration des sociétés. Le forum initiera également le dialogue entre les citoyens des régions sahariennes et les acteurs de la politique et de l’économie mondiale. La conférence extraordinaire du forum sera consacrée aux petits États insulaires en développement, premières victimes des changements climatiques, comme l’a fait savoir le président du forum.

Coopération avec les Iles Canaries

Une délégation de la région de Dakhla-Oued Eddahab effectue du 13 au 16 décembre une visite de travail aux Iles Canaries dans le but de développer le partenariat économique et renforcer les relations commerciales entre les deux régions. La délégation marocaine aura à cet effet des rencontres avec des responsables locaux, ainsi qu’avec des entrepreneurs canariens et des investisseurs étrangers installés dans l’archipel.
Elle se réunira ainsi à l’île de Grande Canarie et à Tenerife avec des investisseurs du Royaume Uni, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse, de France, de Norvège, du Canada, des Etats-Unis, d’Autriche et d’Italie, indique un communiqué relayé par la MAP.
Ces réunions ont pour objectif d’exposer et de mettre en valeur les opportunités d’investissement et d’affaires offertes dans la région de Dakhla-Oued Eddahab et de nouer des partenariats entre les acteurs économiques de cette région du Sud du Royaume et leurs homologues espagnols et d’autres nationalités.
Dans le même cadre, un Forum économique Dakhla-Iles Canaries sera organisé mardi au siège de la Chambre de commerce de l’île de Grande Canarie, une occasion de faire valoir les potentialités économiques des provinces du Sud, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture durable, des infrastructures et de l’économie verte.
La délégation marocaine prendra également part, lors de sa visite, au Forum international de tourisme de Maspalomas.

 

Ahmadou El-Katab
Mercredi 14 Décembre 2016

Lu 1005 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs