Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival du rai d’Oujda prône l’ouverture sur d’autres genres musicaux




Le Festival du rai d’Oujda prône l’ouverture sur d’autres genres musicaux
Pour satisfaire les différentes sensibilités musicales du public oujdi, la 8ème édition du Festival international du rai d’Oujda a prôné l’ouverture sur les autres genres musicaux en invitant une pléiade d’artistes de divers horizons, a affirmé le président de l’Association Oujda Arts, initiatrice du festival, Mohamed Amara.
«La musique du rai est dotée de la capacité de s’adapter et de marier plusieurs genres musicaux, particulièrement la musique reggae, le pop, le rock,  entres autres, ce qui lui permet de se développer et de continuer», a souligné M. Amara, dans un entretien accordé à la MAP en marge du festival, notant que cette édition connaît la participation de chanteurs relevant d’autres écoles  musicales, notamment Babylone, Saad Lamjerred, Zahwania, Hamid Bouchnak, Douzi et les Gipsy kings.
Par ailleurs, a ajouté M. Amara, cette manifestation est une occasion de montrer aux jeunes générations le chemin   parcouru par la musique rai à travers son histoire et ce, en invitant des chanteurs appartenant à différentes  générations. Et de noter que le festival a accumulé une expérience assez importante au fil des années, même si des efforts doivent être déployés en vue de le perfectionner. 
«Comme le révèle la thématique retenue cette année «Le Rai, musique sans  frontières», cet évènement artistique annuel vise à promouvoir, valoriser et faire connaître la ville d’Oujda et la région de l’Oriental en général à  l’échelle nationale et internationale», a noté M. Amara, soulignant que la  région de l’Oriental a connu durant les dernières années une évolution sans  précédent grâce à la Haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI. Le groupe algérien Babylone, dont le titre «Zina» a connu dernièrement un  grand succès, ainsi que le talentueux chanteur Farid Ghannam «Farawla», s’étaient produits mardi soir à la Place Ziri Ibn Attia au grand plaisir du  public de l’Oriental.
La 8ème édition du Festival international du rai d’Oujda, placée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, connaît l’organisation de trois méga-soirées, dont la première (14 août) devait être animée par Abdou Dariassa, Chikha  Rabiaa, Kader Japonais, Zehouania. La deuxième soirée (15 août) sera rehaussée  par la participation de Cheb Abdelmoula, Hamid Bouchnak, Chico & Gypsies, Douzi,  et la troisième par Faudel, la Fouine, Saad Lamjarred et Cheb Bilal.  
 
 

MAP
Samedi 16 Août 2014

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs