Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival du film de Dakhla célèbre le cinéma afro-scandinave

Au programme, la projection en avant-première d’un film documentaire sur la Marche Verte




La ville de Dakhla accueille,
du 7 au 11 novembre prochain,
la sixième édition de son Festival
cinématographique, un évènement
désormais incontournable qui
contribue à l’implantation
d’un marché du film dans
le Sud du Maroc, ainsi
qu’à la promotion  
médiatique, culturelle, touristique
et économique de la région.


La ville de Dakhla accueille depuis plusieurs années, un Festival dédié au 7ème art. Il est devenu un rendez-vous incontournable, non seulement pour les cinéphiles, mais également pour les gens du cinéma. Acteurs, réalisateurs, cinéastes, scénaristes et autres professionnels se donnent rendez-vous à Dakhla où pendant plusieurs jours, ils découvrent les nouveautés du cinéma. Ce qui leur permet aussi de découvrir cette partie du Sud marocain, ses plages, son désert, ses habitants, leur mode de vie et leurs coutumes.
Cette année, c’est du 7 au 11 novembre que la perle du Sud accueillera les artistes, venus, de divers horizons, assister à cette grande fête dont le thème sera ‘’Le concours des films afro-scandinaves’’.
Pour rapprocher nos lecteurs de l’évènement, Libé a rencontré le président de l’Association organisatrice du Festival du film,  Charaf Eddine Zine Labidine qui nous a fait part des nouveautés de l’édition 2015.
Dans sa déclaration, M. Charaf Eddine a rappelé la convention de partenariat, signé  lors de l’édition 2014 avec les représentants du cinéma scandinave, indiquant que cette convention entre en vigueur à travers l’organisation d’un concours afro-scandinave du film. Il a souligné que les organisateurs ayant mis à profit leur expérience et le grand succès  des précédentes éditions, ont décidé d’opter pour une  programmation plus variée, tant sur le plan national et arabe, qu’au niveau international. Cela permettra également aux gens  du cinéma du Nord de rencontrer ceux du Sud et à leur production de participer au concours de films qui sera organisé et qui constitue une première, donnant un mélange de 16 films venus d’Afrique, du monde arabe et de Pays scandinaves. Le jury du concours qui connaîtra la participation de 20 pays, comptera d’éminentes personnalités du monde du cinéma.
Parmi les objectifs de l’événement, l’initiation des jeunes de Dakhla aux  métiers du cinéma. Pour ce faire, le festival  leur offrira des masters class dans la réalisation des documentaires, l’écriture des scénario, entre autres.
D’autres objectifs sont également visés par les organisateurs. Il s’agit, en l’occurrence,  de créer des liens culturels est cinématographiques entre le Sud et le Nord, renforcer le cinéma africain et implanter un marché du film à Dakhla, porte de l’Afrique,  contribuer à la promotion  médiatique, culturelle, touristique et économique de la région, former les cinéphiles et les jeunes des provinces du Sud à travers les workshop et les masters organisés par le festival et les  initier dans le domaine du travail.
Des randonnées et des excursions permettront aux participants de visiter les différents sites touristiques et de découvrir la splendeur de la région. Ce qui aura un impact sur le développement du tourisme qui est l’un des principaux objectifs du Festival. Par ailleurs et c’est ce qui reflète l’importance et la renommée acquises par  ce  festival sur le plan international, la direction reçoit de nombreuses demandes de participation. Sachant que par le passé, c’est la direction qui se déplaçait et contactait les différentes figures du cinéma mondial pour honorer le festival de leur présence.
Aujourd’hui, quand bien même ces figures honorent le festival de leur présence, ce sont elles qui adressent leur demande de participation, selon les organisateurs.
M. Charaf Eddine a rappelé que parallèlement aux conférences, concours et autres activités du Festival, des activités commémoratives de la Marche Verte auront également lieu. Il sera procédé à la présentation de films documentaires inédits retraçant différentes étapes de cet événement ainsi qu’une exposition de photographies.

Ahmadou El-Katab
Mardi 6 Octobre 2015

Lu 1476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs