Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival Gnaoua d'Essaouira annonce ses couleurs

La 20ème édition se déroulera du 29 juin au 1er juillet




Comme chaque année, le festival sera
rythmé par des fusions, par une
programmation éclectique, ainsi que
par un forum des droits de l’Homme



Le Festival Gnaoua et musiques du monde sera de retour pour une 20ème édition. Ainsi, du 29 juin au 1er juillet 2017, c’est toute la ville d’Essaouira qui sera habitée par la musique gnaoua additionnée à toutes les musiques du monde. Cette année encore, et à l’instar des éditions précédentes, les musiciens du monde viendront à la rencontre des Gnaoua, dans un esprit de partage et de dialogue. Des concerts solos aux fusions, des soirées acoustiques aux lilas, des rencontres aux conférences, la programmation suivra la même ligne que par le passé des éditions précédentes: qualité, authenticité et partage seront de nouveau à l’ordre du jour.
Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, par l’Agence A3 en partenariat avec plusieurs acteurs institutionnels et privés, le Festival Gnaoua d’Essaouira constitue une manifestation musicale parmi les plus prestigieuses au monde construite sous l’emblème de la convivialité et du dialogue des cultures ayant donné renaissance à une cité en quête d’universalité qui ne renie pas ses racines, a fait savoir la productrice du festival Neila Tazi lors d’une conférence de presse. Le Festival d’Essaouira est un événement avec un concept très particulier, puisqu’il s’agit de mettre en scène des fusions musicales inédites mettant en valeur une culture ancestrale populaire, a-t-elle affirmé, notant que ces fusions en font la particularité pour le public et aussi pour les artistes, qui viennent se prêter à une expérience particulière. Toujours selon elle, lors de cette manifestation, les artistes les plus talentueux sont invités à une rencontre fusionnelle avec les maitres gnaouis pour créer d’intenses moments d’improvisation musicale, a-t-elle dit, ajoutant que ce festival a pour marque de fabrique l’envie de toujours se renouveler et cette année plusieurs résidences ont été spécialement conçues pour fêter les 20 ans.
De véritables spectacles originaux sont au rendez-vous de cette édition comme la fusion entre le soufisme indo-pakistanais et la tagnaouite proposée par Titi Robin ou le voyage de Guinée à Sidi Ali Ben Hamdouch créé par le Mâalem Hassan Boussou et ses compagnons.
Il est, par ailleurs, à rappeler que cette année, l’ouverture ne dérogera pas à la règle et offrira à son public une véritable fête des sens. En effet, chaque année, l’ouverture du Festival Gnaoua et musiques du monde d’Essaouira est un ravissement visuel et musical et donne, en beauté, le coup d’envoi des festivités.
L’emblématique parade, colorée et représentative des traditions musicales marocaines, traversera la ville et emmènera son public jusqu’à la Place Moulay El Hassan qui accueillera le concert inaugural.  

Mehdi Ouassat
Jeudi 11 Mai 2017

Lu 766 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs