Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS surclasse le Club Africain au forceps


Des Tunisois mauvais perdants



Pour une victoire à l’arraché, c’en est bien une. Le FUS a dû  batailler dur, vendredi au Complexe Moulay El Hassan à Rabat, avant de venir à bout de la coriace formation tunisienne du Club Africain par deux buts à un, et ce pour le compte de la 3ème journée du groupe A de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
C’était un match difficile pour les deux équipes qui l’ont abordé avec l’espoir de ne pas aligner une seconde défaite d’affilée après avoir cédé le pas lors de la précédente manche. Et se sont les Tunisois qui ont entamé la partie pied au plancher, aidés en cela par une arrière-garde fussiste laxiste. Des erreurs qui ont été payées cash par l’entremise d’Ibrahim Chenihi à la 19ème minute de jeu.
Après l’ouverture du score, les partenaires de Mohamed Nahiri ont cherché à remonter le plus vite possible leur retard mais sans y parvenir tellement l’efficacité n’a pas été à l’ordre du jour. Et il a fallu donc attendre la seconde période pour que les locaux reviennent dans la partie grâce à Mohamed Fouzir qui a transformé avec succès un penalty sifflé à la 53ème minute.
Une fois l’issue de parité établie, les joueurs du FUS n’ont pas lâché prise, manœuvrant sur tous les flancs dans l’espoir de trouver la faille ; objectif qu’ils ont atteint au temps additionnel suite à un but d’Ayoub Skouma. 
Défaits, les Tunisiens n’ont pas accepté cet état de fait et s’en sont pris à l’arbitre du match l’Egyptien Mahmoud Ahmed Mohamed Bassiouny. Un comportement antisportif qui pourrait coûter cher au club tunisois qui s’est donné en spectacle désolant.
A l’issue de cette rencontre, le coach du FUS, Walid Regragui, a fait savoir que le FUS a livré une mauvaise première période contrairement à la deuxième où beaucoup de choses ont été rectifiées soulignant la détermination sans faille de son équipe de redresser la barre. Et d’ajouter que la qualification au tour des quarts de finale n’est pas encore acquise dans la mesure où il reste encore trois matches à jouer dont deux à l’extérieur.
A ce propos, la prochaine sortie du FUS est prévue le 20 de ce mois et ce sera contre le Club Africain, avant d’aller défier à l’Omondi Stadium, le 2 juillet, Kampala City FC. Cette phase de poules sera bouclée à domicile par la réception le 7 juillet de Rivers United, sachant que les deux premiers de chaque groupe décrocheront leur billet pour le tour des quarts de finale qui se jouera en aller et retour, respectivement les 8, 9 et 10 septembre, ainsi que les 15, 16 et 17 dudit mois. 
Dans l’autre rencontre de cette poule, le club ougandais de Kampala City Council a disposé de son homologue nigérian de FC Rivers sur le score de 2 à 1.
Au tableau du classement, le FUS termine la phase aller en pole position avec 6 points en compagnie de FC Kampala City Council, alors que le Club Africain et le FC Rivers United partagent la troisième place avec trois unités au compteur.
 

Mohamed Bouarab
Lundi 5 Juin 2017

Lu 635 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs