Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Congrès péruvien se félicite de l'adoption de la résolution 2351 sur le Sahara

Appel au recensement des populations dans les camps de Tindouf




Le Congrès péruvien se félicite de l'adoption de la résolution 2351 sur le Sahara
Le Congrès péruvien s’est félicité de la résolution 2351 du Conseil de Sécurité de l'ONU sur le Sahara marocain, qui lance un appel aux Etats voisins de coopérer pleinement en vue d'une solution politique à ce différend régional.
Dans une motion parlementaire adoptée mercredi, le Congrès péruvien se félicite de cette résolution qui impulse la relance du processus politique sur la base du réalisme et de l’esprit de compromis en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable de ce différend. Et d’affirmer que «le Conseil de Sécurité des Nations unies a réaffirmé son engagement d’aider les parties à trouver une solution juste, durable et mutuellement acceptable, tout en réitérant son appel aux Etats voisins à coopérer pleinement avec l’ONU et les uns avec les autres et à intensifier leur implication pour mettre fin à l’impasse actuelle et réaliser des progrès vers une solution politique».
Les congressmen péruviens soulignent aussi l’importance de l’appel pour la relance du processus de négociations sur la base du réalisme, de l’esprit de compromis et d’une nouvelle dynamique, en vue de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable de ce différend régional qui ne fait que perdurer depuis une quarantaine d’années.
Ils expriment également leurs félicitations au Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres pour ses efforts visant la recherche d’une solution politique négociée et définitive à ce différend, dans l’objectif de favoriser davantage d’intégration et de stabilité dans la région.
La mention parlementaire salue en outre l’attitude du Conseil de Sécurité qui a manifesté sa préoccupation face à la grave situation humanitaire dans les camps de Tindouf, en Algérie, et réitéré pour la sixième année consécutive son appel pour que ce pays assume ses responsabilités internationales et permette au Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés d’effectuer le recensement de la population des camps, dans l’objectif d’atténuer leurs souffrances et de leur octroyer accès aux droits et aux garanties internationales qui s’imposent.

Samedi 6 Mai 2017

Lu 836 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs