Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Cinq national dans le carré d’as de l’Afrobasket 2017




Après avoir battu successivement  dans les phases de groupe la semaine dernière à Dakar les équipes nationales de la  République Centrafricaine, de l'Angola et de l'Ouganda, la sélection marocaine se  classe première de sa poule ,ce qui lui a valu un déplacement à Tunis pour jouer le match des quarts de finale de l’Afrobasket 2017  contre l'Egypte, l'autre grosse pointure la plus titrée du continent après l'Angola.
Selon le sélectionneur marocain, Said Elbouzidi, le Cinq national a débarqué dans cet Afrobasket 2017 sans grosses prétentions étant donné les problèmes de préparation et l'hostilité de certains décideurs à l'encontre du basketball national. En dépit de tous ces obstacles, les Najah, Mesbahi et consorts ont su grandir dans cette fête continentale.
Lors de cette rencontre décisive Maroc-Egypte jouée jeudi dernier dans la salle omnisports de Rades, l’équipe nationale a une fois encore renversé tous les pronostics en réussissant une autre belle opération en s’imposant sur le score de 66 à 62. Cet exploit est à mettre à l'actif du staff technique sous la houlette de Said Bouzidi -Labib Hamrani et de tous les éléments qui constituent l'ossature de l'EN.
Il convient de citer les noms des meilleurs marqueurs marocains, à savoir Zakaria Mesbahi (17 points), Chouaâ (12 points et 12 rebonds) et Najah (11points 9 rebonds et deux interceptions).
Dans une déclaration rapportée par la MAP, Said El Bouzidi a fait savoir que "nos joueurs ont fait preuve d'une grande détermination tout au long du tournoi que ce soit lors du premier tour disputé à Dakar où ils ont remporté tous leurs matches, ou en quarts de finale jeudi après-midi à Tunis face à l'Egypte".
Il a également souligné que "les joueurs ont bien négocié leur match des quarts de finale et réussi à exploiter les points forts des Egyptiens".
D’aucuns se rappellent la meilleure prestation du Maroc en 1965 à Tunis lors de la deuxième édition où il fut champion d'Afrique en battant successivement le Sénégal (59/44), la Libye (79/45), l'Algérie (83/39) et la Tunisie en finale (70/57).
Au stade des demi-finales, la sélection marocaine devait affronter, vendredi, son homologue tunisienne. La mission est, certes, très difficile mais pas impossible. La Tunisie s’était qualifiée au détriment de la RD Congo (81-60).

Abdelmajid Bouslim
Samedi 16 Septembre 2017

Lu 696 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs