Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CRA, le KACM et le FUS relancent le championnat

Le WAC accroche in extremis le KAC mais rate le coche




Le CRA, le KACM et le FUS relancent le championnat
Les trois victoires sur les cinq rencontres jouées d’une seizième  journée tronquée de ce bon vieux championnat en sa version Botola Pro Elite 1, obtenues par le FUS samedi en nocturne à Fès devant la lanterne rouge, le KACM à Salé devant l’autre porteur du bonnet d’âne, l’ASS et du CRA qui, en son Mimoun Al Arsi, a tombé un leader trop suffisant, augurent un vent de changement un peu comme ce printemps qui pointe à l’horizon. En tout cas, ces succès et surtout celui modeste et courageux des « Los Rifanos » d’Al-Hoceima brisent enfin la monotonie dominante d’un MAT, jusque-là pratiquement imprenable.
Pourtant, cette journée qui se jouait sans RCA-OCK, ASFAR-MAS et le choc DHJ-HUSA, avait débuté timidement samedi quand les Safiots de l’OCS contraignaient les « Calamentis » de la RSB, au nul vierge. En nocturne, Mourad Batma d’un seul but remettait le FUS sur rails avec de folles envies de hauteur aux dépens des Fassis du WAF. 
Dimanche, le KACM nettement et sans bavure et par trois fois, dans son exercice de style préféré, le contre en l’occurrence, envoyait sèchement les Slaouis réviser leur leçon et donc à leurs chères études. Emmenés par un Soufiane Alloudi auteur d’un doublé et entièrement retrouvé sous la houlette de Hicham Dmiaa, les Marrakchis ont médusé de leur vivacité et leur excellent placement, les poulains d’Amine Belhachem d’humble avis, trop tendres et peu amènes à relever le défi dès lors que le niveau, lui, le fut. Le KACM prend, d’une équivalence parfaite (nombre de victoires et défaites, goal-average, buts marqués et encaissés)  la tête ex-aequo avec le MAT. Sa victime du jour l’ASS végète aux fins fonds à l’avant-dernière place à un point du MAS premier non relégable et qui compte deux rencontres en moins (RCA & ASFAR).
Le WAC dans la foulée et dans les environs de cette rencontre se faisait peur à Kénitra devant un KAC qui, pour une fois et de peu, a failli ne pas tomber dans ses travers, à savoir gagner et ne pas concéder en ses terres le nul. Mais c’était sans reconnaître aux Rouges leur pugnacité légendaire qui les fit revenir dans la partie aux ultimes moments. Un penalty justement accordé aux Gharbaouis et transformé par Redouane El Karoui à quatre minutes du temps réglementaire fit éclater de joie les « Hallalas boys » venus nombreux pour la circonstance. Mais l’égalisation réussie deux minutes plus tard sur un auto-goal de Mamadhou Diagne forcé par Houassi atténua les ardeurs des uns pour enflammer celles des autres, les « Winners » eux aussi nombreux pour l’événement. Le WAC s’il grappille un point au MAT, n’en laisse pas moins le KACM lui filer sous les crampons.
Enfin en nocturne, le CRA vraiment sans peur et sans reproche et à dix puis à neuf faisait chuter le grand MAT d’un échec et mat justement mais à la malienne par un Ali Thiam revigoré sans doute par la bonne prestation la veille de ses compatriotes du Real Bamako à Rabat face à l’ASFAR et qui crucifia cruellement les Tétouanais au bout de la partie. Auparavant une histoire de penaltys pour chaque camp transformés par Zaïd Karrouch (MAT) et Abdessamad Lambarki (CRA), avait singularisé jusque-là, la rencontre d’une parité dans tous ses états, sauf en genre et nombre, le CRA jouant à dix puis à neuf après les expulsions de Ali Jaafari en fin de mi-temps et Kourouma Fatoghoma en fin de partie. In fine, une victoire méritée pour le CRA devant un MAT qui s’est laissé faire à s’en piéger. Le CRA gagne trois places au classement. Il est neuvième avec 18 pts. 
Deux nuls pour trois victoires dont deux chez les autres, celle ample du KACM à Salé et celle précieuse du FUS à Fès pour neuf buts d’inscrits dont quatre sur des penaltys, deux lors de CRA-MAT, un KACM-ASS et un lors de KAC-WAC, voilà donc, ce qui a caractérisé cette journée riche en enseignements. De bon augure pour le restant de la saison avec une lutte pour le titre qui s’annonce des plus acharnées et où tout reste possible pour les six ou sept premiers et le RCA qui compte deux matches en moins. Pour le bas, il semble que la messe ait été dite pour les deux porteurs du bonnet d’âne quoique la théorie des probabilités soit souvent trompeuse. 

Classement

Le CRA, le KACM et le FUS relancent le championnat

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 11 Février 2014

Lu 970 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs