Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement officiel à Settat du recensement général de l'agriculture

La disponibilité de données statistiques fiables et actualisées sur les structures agricoles permettra de suivre les évolutions du secteur




Le recensement général de l'agriculture, première étape pour la création du Registre national agricole (RNA), a été lancé officiellement mardi dans la province de Settat.
A cette occasion, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a mis en exergue l'importance des recensements agricoles pour le développement agricole et rural et le développement économique en général, notant que plusieurs décisions des autorités publiques, des entreprises et des collectivités sont basées sur ces recensements.
Cette opération statistique d'envergure nationale s'inscrit dans la lignée du Programme mondial des recensements agricoles 2020, piloté par l'Organisation mondiale de l'agriculture et de l'alimentation (FAO), affirme le ministre dans une allocution lue en son nom par le Secrétaire général du même département, Mohammed Sadiki.
La disponibilité de données statistiques fiables et actualisées sur les structures agricoles permettra de suivre les évolutions du secteur et la dynamique de modernisation sans précédent insufflée par la stratégie sectorielle Plan Maroc Vert (PMV), a souligné M. Akhannouch.
La réalisation du recensement agricole constitue une étape essentielle pour la création du Registre national agricole, explique-t-il, ajoutant que ce recensement est la première opération statistique utilisant la technologie de transmission de la géométrie des parcelles en temps réel.
Et de préciser que le recensement général de l'agriculture s'inscrit dans le cadre du programme quinquennal des enquêtes périodiques destinées à actualiser les données sur les structures économiques et sociales, annoncées dans le message Royal destiné aux participants à la Journée mondiale de la statistique en octobre 2010.
L'opération de collecte des données se fera à l'aide de tablettes paramétrées et portera sur le recensement d'une population de 1,5 million d'agriculteurs exploitant une superficie agricole utile de près de 9 millions d'hectares, précise-t-on de même source. En terme de logistique liée à la collecte des données, le recensement prévoit la mobilisation de plus de 2.000 enquêteurs, contrôleurs et superviseurs du ministère et plus de 600 véhicules.
Etaient présents à cet événement, les représentants de la profession agricole, des bailleurs de fonds, des partenaires institutionnels, des autorités régionales et locales, ainsi que des responsables du ministère.

 

Vendredi 12 Février 2016

Lu 1029 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs