Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement du plan d’action 2013-2015 pour la réduction de la mortalité maternelle

Un budget global d’environ 271 millions de dollars




Lancement du plan d’action 2013-2015 pour la réduction de la mortalité maternelle
Le ministère de la Santé a annoncé mercredi le lancement du plan d’action 2013/2015 pour accélérer la cadence de réduction de la mortalité maternelle, néonatale et juvénile, dans neuf régions prioritaires, bénéficiant d’un budget global d’environ 271 millions de dollars. Ce plan, financé à hauteur de 97% par le ministère et le reste par des institutions onusiennes spécialisées, a pour objectif de réduire de 82% le taux de mortalité maternelle, à 60 décès sur 100.000 naissances vivantes, et de 35 pc la mortalité des nouveau-nés, à 14 décès sur 1.000 naissances vivantes, et ce par rapport à l’année 1990, indique un communiqué du ministère.
Ce programme vise également à réduire le nombre des décès des enfants de moins de 5 ans à 23 sur 1.000 naissances vivantes, soit une baisse de 70% par rapport à la même année. Le plan comporte des mesures devant impacter positivement et efficacement la situation actuelle de la mortalité maternelle et infantile en vue d’atteindre les objectifs du développement à l’horizon 2015 au niveau national.
Parmi les mesures prioritaires, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a mis l’accent, à cette occasion, sur l’amélioration de la qualité de prise en charge des complications graves liées à la grossesse et des nouveau-nés, la promotion de l’offre sanitaire pédiatrique, le développement d’une prise en charge intégrée de la santé de l’enfant et le renforcement du programme national de vaccination, ainsi que le suivi et l’évaluation de ces mesures au niveau régional.
Une commission spéciale, mise en place au niveau central, ainsi que des commission régionales relevant des neuf régions cibles de ce plan seront chargées du suivi et de l’évaluation des mesures programmées dans ce sens, a annoncé le ministre, rappelant que les neuf régions ont été sélectionnées selon une enquête sur la population et santé réalisée en 2011 et qui a dévoilé des dysfonctionnements en matière de couverture médicale et de santé maternelle et infantile.
Notant que le financement de ce plan est assuré par son département à hauteur de 97%, le ministre a expliqué que le lancement de ce plan s’inscrit dans le cadre des efforts visant à atteindre les objectifs 4 et 5 des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ainsi que les obligations internationales du Maroc dans le domaine de la santé de maternelle et infantile.

Libé
Samedi 16 Novembre 2013

Lu 983 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs