Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La voix de la paix prend l'ascendant à Essaouira

Le Festival des Andalousies atlantiques, un rendez-vous pour les mélomanes internationaux




La voix de la paix prend l'ascendant à Essaouira
Alors qu'un peu partout dans le monde, le temps est aux divergences, aux conflits et aux pensées uniques, Essaouira, ce paisible petit port de l'Atlantique, a rassemblé durant trois jours, le temps de la 11ème édition du Festival des Andalousies atlantiques, une pléiade d'intellectuels, d'artistes, de penseurs et d'hommes d'Etat, mais également de simples citoyens qui ont fait, aussi bien sur les scènes artistiques que dans les espaces d'échange, le plaidoyer des valeurs de la paix, de l'altérité, du vivre ensemble et du rapprochement entre les civilisations.Ainsi, le colloque du Festival, qui a agrémenté les matinées de cette manifestation phare de l'agenda culturel souiri, organisée du 30 octobre au 2 novembre, offre un espace de dialogue qui réunit les invités et le public du  festival, d'origines et d'horizons aussi différents que riches, autour de thèmes profonds ayant trait au message central que porte la musique andalouse, qui est la diversité culturelle caractéristique de cet art ancestral. Dans leur quête des points qui rassemblent les différentes civilisations alors qu'ailleurs dans le monde, beaucoup cherchent les points qui divisent-, les convives de Dar Souiri, des officiels, des spécialistes de multiples branches du savoir ou de simples profanes et des nostalgiques de la belle époque, laissent libre cours à leur parole, s'exprimant chacun dans le langage qu'il voit approprié pour faire parvenir son message, pour apporter, sans complexe, leur petite mais précieuse, contribution à cette agora des temps modernes. Dans cet espace de thérapie générale, on n'hésite pas à aborder même les sujets qui fâchent, dans les paroles les plus directes et sans jeux de mots, mais également sans se perdre dans les dédales de la politique et des discours  politiciens étroits et calculateurs, tout en restant fidèles à l'esprit de ce colloque qui, au fil des ans, s'est forgé un style universel de débat, où toutes les visions se rencontrent, voire se complètent. Parmi les points soulevés dans ce cadre, la question de l'appartenance dans ses dimensions territoriale et concrète, mais surtout spirituelle et immatérielle et ce, à travers l'apport des diasporas dans le rayonnement de  leurs pays d'origine qui illustre ce lien indéfectible entre l'homme et la terre.
La question des valeurs de cohabitation s'est également invitée à ce colloque, avec un focus sur les moyens de façonner une nouvelle génération imprégnée du regard partagé, qui débouche sur la clairvoyance, contrairement au  regard isolé et qui est capable de refondre une société porteuse des principes d'ouverture sur la diversité culturelle et de connaissance de l'autre.  Dans ce sens, le système éducatif et la sphère intellectuelle ont été pointés du doigt, avec un appel pressant à modifier les programmes scolaires dans le sens de la promotion de la connaissance de l'autre, à instaurer le  concept de l'éducation via la culture, à accorder une place de choix à l'art universel dans les approches pédagogiques et à initier des recherches dans l'histoire commune des peuples et œuvrer pour les traduire dans différentes langues. Ce volet de l'histoire était fortement présent à travers la présentation, dans le cadre de ce colloque, de l'encyclopédie sur "l'Histoire des relations entre juifs et musulmans", publiée il y a un an en France par les éditions Albin Michel. Cet ouvrage expose et analyse les relations tour à tour fécondes ou tumultueuses entre juifs et musulmans, à travers la participation de quelque cent vingt auteurs de tous les pays, dans un esprit d'interdisciplinarité qui permet de rendre compte des multiples facettes du sujet. Les discussions autour de cette encyclopédie ont débouché sur un sujet épineux, celui de l'histoire, ou du moins de l'interprétation des faits historiques, et ses répercussions sur les clivages d'aujourd'hui.Etant donné que les difficultés du temps présent se trouvent interprétées à la lumière de l'histoire, ont alors soutenu certains intervenants, il y a nécessité de "démythologiser" les questions et les événements négatifs et,  également, positifs qui caractérisent l'histoire des relations entre les différentes civilisations et de les déconstruire, afin de les rebâtir sur des faits réels et des bases solides. Sur ce dernier point, la question de la méthodologie a posé un sérieux dilemme : faut-il laisser la tâche de rétablir la réalité sur des faits  historiques qui créent la discorde ou posent des problématiques liées à la  responsabilité historique de certains actes et événements qui font l'objet de confrontation entre les cultures, aux seuls historiens, avec leurs procédés et  méthodes stricts et parfois rigides qui peuvent aboutir sur l'impasse ? Ou doit-on se fier, également, aux témoignages vivants et aux œuvres littéraires et artistiques qui racontent le passé, prenant ainsi le risque de tomber dans les inexactitudes et les exagérations qui peuvent entacher de telles sources ? Cette question a donné lieu à une intéressante confrontation d'idées qui, à certains moments, pouvait frôler le frottement, intellectuellement parlant, sans pour autant tomber dans la crispation ou dévier du respect mutuel et de l'élégance qui ont fait l'essence de ce colloque.  

Par Ali Refouh
Mercredi 5 Novembre 2014

Lu 2177 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs