Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La violence a atteint une ampleur "terrifiante" au Soudan du Sud




La violence a atteint une ampleur "terrifiante" au Soudan du Sud
La violence a atteint au Soudan du Sud une ampleur "terrifiante", jamais vue depuis des décennies dans ce pays où la guerre civile s'accompagne de l'exécution de patients dans les hôpitaux, a affirmé mardi Médecins sans frontières (MSF). "Le conflit a, à certains moments, vu des niveaux terrifiants de violence, notamment contre les infrastructures de santé", a déclaré Raphael Gorgeu, chef de mission pour l'ONG dans le pays.
"Des patients ont été tués dans leur lit et des unités de secours médical ont été entièrement détruites par les flammes. Ces attaques ont des conséquences considérables pour des centaines de milliers de personnes qui se trouvent coupées de tous services médicaux", indique MSF dans un rapport.
Des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes, ont été tuées et plus d'1,5 million de personnes ont été déplacées depuis que la guerre a éclaté à la mi-décembre 2013 dans le plus jeune Etat du monde. Selon MSF, au moins 58 personnes ont été tuées dans l'enceinte de quatre hôpitaux durant les derniers mois. "Les violences perpétrées contre les blessés et les malades, contre ceux qui cherchent un refuge dans les hôpitaux et contre les infrastructures médicales elles-mêmes, ne sont pas seulement des violations des lois internationales et des principes humanitaires, mais un affront à la dignité humaine", a affirmé l'organisation.
La situation n'a jamais été aussi grave, même durant les deux décennies de guerre qui ont conduit en 2011 à l'indépendance du Soudan du Sud, a-t-elle assuré. "A travers ses 30 ans de présence dans le pays, MSF (...) a assisté de façon répétée à des violences contre les personnels, les patients, les véhicules et les infrastructures sanitaires", mais "ce qui est particulièrement alarmant dans le conflit actuel, ce sont l'échelle et l'ampleur des violences", a insisté l'ONG. 

AFP
Mercredi 2 Juillet 2014

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs