Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La vague de froid culminera demain


Le thermomètre à son plus bas durant la nuit



La vague de froid culminera demain
A vos manteaux et à vos gants. Le froid nocturne devrait s'intensifier le 12 février, principalement au nord-est suite à une poussée d’air froid qui vient directement de l’Europe. Il s’agit d’une "Vallée" froide qui devrait toucher l'Algérie et le nord-est du Maroc à partir d’aujourd’hui. La bonne nouvelle, c’est qu’elle sera passagère puisqu'elle va céder à la situation courante, à savoir chaleur journalière et froid nocturne; caractéristiques classiques de la sécheresse "météorologique", nous a déclaré Mohammed-Saïd Karrouk, professeur de climatologie à l’Université Hassan II.
Selon lui, cette situation n’a rien d’exceptionnel puisqu’elle est semblable à celle enregistrée durant le mois de février 2012, tout en précisant que cette fois-ci il s’agit bel et bien d’une vague de froid plus glacial et que les Marocains sont appelés à apprendre à s'adapter à ce froid qui devient la règle hivernale.
Des prévisions qui semblent être confirmées au moins en  Algérie  qui connaît la répétition du scénario de février 2012 en enregistrant des intempéries accentuées par de fortes chutes de neige et une vague de froid glacial. En effet, des chutes de neige ont été enregistrées dans les reliefs algériens de plus de 400 m, et  pas moins de 11 wilayas sont affectées par la vague de froid et de neige plongeant la population dans les innombrables pénuries de gaz, de coupures de courant… Il s’agit de la wilaya de Tizi-Ouzou, Bouira, M’sila, Saïda, Mascara, Jijel, Béjaïa, Sétif, Guelma, Mila et Bordj Bou-Arreridj.
 Une situation identique à celle enregistrée en Europe qui connaît actuellement une vague de froid de grande ampleur, avec des températures plus basses et des valeurs qui sont déjà glaciales actuellement entre la Pologne, l’Ukraine, jusqu’aux Balkans et en Russie où sont largement inférieures à -20°C, ce qui se situe souvent entre 15 et 20°C en dessous des moyennes de saison. Des valeurs qualifiées d’exceptionnel, même si ces régions sont habituées à des hivers rigoureux.
Toutefois, quelle que soit la situation en Europe ou ailleurs, il est clair que le grand froid s’est bien installé, ce qui pose des risques météorologiques à ne pas négliger.
 Ils peuvent être dommageables pour la santé, surtout pour les personnes fragiles (personnes âgées, enfants, personnes précaires ou sans domicile) ou souffrantes de certaines pathologies. Leurs effets sont insidieux et peuvent passer inaperçus. En effet, chaque année, des centaines de personnes sont victimes de pathologies provoquées par le froid à cause des maladies liées directement au froid telles que les gelures ou l’hypothermie, responsables de lésions graves, voire mortelles, l’aggravation de maladies préexistantes (notamment cardiaques et respiratoires) et des effets indirects comme le risque accru d’intoxication au monoxyde de carbone due au dysfonctionnement d’appareils de chauffage (au gaz, au fioul ou au charbon) ou à une utilisation inappropriée d’un moyen de chauffage (chauffage d’appoint utilisé en continu) ou encore lorsque les aérations du logement ont été obstruées. Faites donc attention et couvrez-vous !

Hassan Bentaleb
Lundi 11 Février 2013

Lu 1251 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs