Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La synthèse du programme électoral de l’USFP




La synthèse du programme électoral de l’USFP
Pour une société
démocratique nouvelle
1- appliquer les dispositions de la nouvelle constitution en vue   d’édifier un Etat démocratique fondé sur les valeurs de citoyenneté, de participation et de justice sociale                                                              
2 – opérationnaliser la séparation des pouvoirs de manière à conforter la culture des institutions et à favoriser l’émergence d’un gouvernement à même d’exercer pleinement et adéquatement ses nouvelles attributions constitutionnelles                                                                  
3 – rompre avec toute pratique de manipulation du champ politique, lutter contre toute forme de corruption, et mettre fin à l’interférence du politique  et de l’économique.                                                                   
4 – mettre en exécution les principes constitutionnels afférents aux libertés civiles, politiques et syndicales, et promouvoir la culture des droits de l’Homme                                                                                    
5- concevoir un plan national en vue de garantir la parité hommes-femmes en sphère politique  et dans les postes de responsabilité           
6- soumettre l’appareil sécuritaire à la loi, aux principes des droits de l’Homme et au contrôle du gouvernement et du Parlement                       
7- protéger les libertés d’expression, de pensée et de création, garantir la liberté de presse, respecter le service public et la qualité dans les médias                                                                                                      
8- consacrer le droit d’accès à l’information et réunir les conditions favorables à une gestion transparente de la chose publique                     
9- accélérer la reforme de la justice afin d’en faire une institution intègre et indépendante                                                                            
10- donner un nouvel élan politique et économique au Maroc à l’échelle  régionale et internationale, et promouvoir les efforts du pays en vue de construire le Grand Maghreb                                                                    
 Asseoir des bases
solides pour une gestion
économique saine     
1-Renforcer l’économie du pays sur la base  d’une stratégie intégrée de développement                                                                                          
2-doubler le Produit intérieur brut par habitant au moyen d’une croissance annuelle de 7% tout au long de la décennie à venir                
3- faire du Maroc une plateforme industrielle compétitive, à même de promouvoir les secteurs de l’agriculture, de l’artisanat et des services
4-démocratiser et assujettir les politiques publiques au contrôle des institutions représentatives de façon à mettre fin aux différentes sortes de privilèges, agréments et économies de rente, et lutter contre le monopole et la corruption                                                                         
5- mettre au point une politique efficiente de lutte contre le chômage, renforcer le dispositif de l’Etat pour la promotion de l’emploi  dans les secteurs productifs (contrat d’insertion professionnelle), et améliorer le programme dit ‘‘Idmaj’’ afin d’assurer 300000 emplois pour les jeunes à l’horizon 2016                                                                                       
6 -  répondre promptement aux  besoins  accrus et renouvelés du marché par de nouvelles filières de formation professionnelle, de manière à former 1000000 de personnes à l’horizon 2016
7- adopter des mesures administratives nouvelles capables de promouvoir l’emploi des jeunes, et de consolider la gouvernance du marché du travail                                                                                     
8- améliorer les conditions de financement de la croissance économique, et prévoir de nouvelles facilités de financement basées sur un  partenariat public-privé
9- promouvoir les petites et moyennes entreprises PME par le biais de mécanismes plus efficients d’accompagnement, et consacrer 20% du produit des marchés publics à leur développement              
10 – raffermir l’économie solidaire au moyen d’un cadre institutionnel mieux adapté, et de la mise à niveau des réseaux d’associations professionnelles, de coopératives et de mutuelles                                    
11- parachever la réforme du régime fiscal en vue de garantir l’équité, la justice sociale et l’égalité devant la loi, tout en luttant contre l’évasion fiscale                                                                                        
12- élaborer une stratégie d’investissement dans l’économie verte, et appliquer la Charte pour la conservation de l’environnement et le développement durable                                                                         
Pour un Maroc d’équité, d’égalité et de citoyenneté
1-garantir un  revenu et une sécurité sociale minima afin de réduire les disparités sociales                                                                                      
2- mettre en place le service national pour les diplômés de l’enseignement supérieur, et mettre au point un programme volontariste d’alphabétisation, de santé et d’enseignement                                         
3- mettre en œuvre un programme d’urgence pour doter le monde rural de routes, d’écoles, d’eau potable, d’électricité et d’infrastructure hospitalière                                                                                                
4- généraliser l’utilisation du plan d’aménagement au monde rural                                                                                                           
5- élaborer une politique de logement aux conditions d’investissement améliorées, axée davantage sur le logement économique en vue de répondre aux besoins aussi divers que variables des couches à revenu faible et moyen                                                                                          
6-adopter une politique nouvelle d’accompagnement du développement de l’espace urbain, de manière à assurer les routes et les services d’assainissement et de protection civile                                                
7- opérationnaliser le régime d’assistance médicale (RAMED) à partir de 2012                                                                                                      
8- garantir un socle commun de  protection sociale notamment  à travers l’assurance maladie obligatoire,  la sécurité sociale et l’assurance contre les accidents de travail, et offrir une indemnité en cas de perte d’emploi                                                                                                                                                                                             
9- créer une caisse de sécurité sociale pour les professions libérales, et généraliser le régime de retraite                                                                                                                         
10-  reformer les régimes de retraite en vue d’y garantir l’accès pour tous de manière durable et équilibrée                                                       
11- reformer le régime de mutualité à la faveur d’un système de gouvernance novateur                                                                               
12- consacrer une pension de retraite au profit des personnes âgées indigentes                                                                                                  
13- développer les mécanismes de solidarité pour faire face à la pauvreté et à la vulnérabilité sociale                                                                                                       
 14- promouvoir les mécanismes de prise en charge des enfants et de soutien pour les familles à faible revenu, et criminaliser le travail de l’enfant                                                                                                      
15- promouvoir les droits des personnes à mobilité réduite                     
16- éliminer et criminaliser toute forme de violence contre la femme, le harcèlement sexuel dans les lieux publics et de travail, et consolider les acquis                                                                                                   
Pour la réhabilitation
de l’école publique      
1- établir un nouveau contrat de scolarité d’éducation et de formation garantissant la gratuité  et la promotion du   système  éducatif  tant  quantitativement en assurant une place pour chaque enfant en âge de scolarité que  qualitativement afin de répondre aux besoins de l’économie et de la société.                                                                       
2-  accroître la durée moyenne globale de scolarisation,  et mettre en exécution les dispositions d’enseignement obligatoire                             
3- réhabiliter l’école publique et le métier d’enseignant, jugé capital pour former les générations futures et les élites de demain                      
4- mettre au point de nouvelles filières de formation professionnelle afin de former 1 million de personnes dans les différentes spécialités à l’horizon 2016                                                                                           
5- garantir un passage plus fluide de l’école à la formation professionnelle, et de là aux secteurs productifs, et développer le partenariat avec les professionnels pour optimiser la gestion des établissements de formation professionnelle                                            
6- assurer un plus grand rayonnement à  l’enseignement supérieur notamment par la renforcement de ses institutions et la diversification de ses spécialités, acquérir des compétences nouvelles en recherche scientifique, et se maintenir au diapason du développement technologique et de l’économie du savoir                                                                                              
7- promouvoir et appuyer les fondations et associations à vocation culturelle  et éducative pour constuire  la société du savoir .


L’USFP présente son programme dans les médias audiovisuels

Ahmed Zaidi, membre du bureau politique (BP), sera l’invité de la deuxième chaîne nationale ce lundi à 22h30. De son côté, Al Oula va diffuser, à partir de 12h30, une intervention de l’USFP concernant les élections du 25 novembre.
Ce lundi sera également marqué par le passage d’Ahmed Mehdi Mezouari, membre du Conseil national de la Chabiba Ittihadia, qui va répondre aux questions des journalistes du Luxe Radio, et ce à 14h00, au cours de l’émission « Avec ou sans parure ».  Et à partir du mardi 15 novembre, Jamal Rhmani, membre du BP, sera l’invité de l’émission « Maa el Hadat » sur les ondes de Med Radio à 18h00 alors que Sanaa Zahid, membre du Conseil national, sera l’invitée de la radio amazighe à 22h00. Le mardi connaîtra également la diffusion à 22h30 sur 2M, de l’intervention de l’USFP relative à ces échéances électorales ainsi que la transmission de la conférence de presse du parti pour la présentation de ses candidats, et ce à 21 heures sur Al Oula.
Il faut noter également que le parti a commencé à diffuser son programme sur Youtube à l’adresse suivante : www.youtube.com/user/usfpmaroc.

La synthèse du programme électoral de l’USFP

Libé
Lundi 14 Novembre 2011

Lu 1340 fois


1.Posté par Abdesselam le 15/11/2011 02:45
Une bonne tranche de citoyens sont égarés entre tous les programmes présentés par les différents partis, lesquels programmes nous offrent suffisamment de postes d'emplois à même d'éradiquer le chômage, prônent une Santé en très bonne forme, une justice innocente, un enseignement en mesure d'enseigner, bref, de quoi refaire le Pérou d'antan. Il est important de voir l'essentiel à travers les choses. Les citoyens Marocains ont aujourd'hui la possibilité de réaliser, par une simple formalité devant les urnes, leurs aspirations et leurs revendications longtemps mises en veilleuse. Les citoyens doivent garder en mémoire tous ceux qui se sont sacrifiés, ceux qui ont si chèrement payé, depuis le protectorat jusqu'aux années de plomb, afin que le simple citoyen puissent jouir des acquits qu'il détient aujourd'hui. Si l'on promet la lune il faut garder les pieds sur terre. Je n'opterai que pour ceux qui ont fait leurs preuves sur le terrain dans les ténèbres et les moments difficiles. Oui, pour ceux qui ont osé défendre les droits du peuple de leur vie et leur liberté et qui ont été plus que tout autre, près du peuple Marocain mais ne se présentent pas aujourd'hui sous un look de circonstance. Il se trouve que ceux qui ont fait l'Histoire de notre pays comptent aujourd'hui dans leurs rangs, tant de compétences aptes à gérer le pays en ce troisième millénaire. Ils comptent aussi parmi eux, l'actuel Président de l'Union Interparlementaire pour ne citer qu'un détail parmi des réalisations afin de dire tout simplement : oui l'USFP s'accroche à sa référence historique tout en restant fort de ses compétences à la vision futuriste.
Abdesselam

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs