Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La santé bucco-dentaire en campagne

Troisième problème de santé publique au monde




La santé bucco-dentaire en campagne
L'Ordre national des médecins dentistes et un partenaire privé ont lancé, ce week-end à Marrakech, le projet pilote d'un programme national de prévention pour la santé bucco-dentaire au sein des cabinets dentaires privés
Les affections bucco-dentaires sont considérées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme le troisième problème de santé publique au monde. Au Maroc, le taux de prévalence de la carie dentaire est très élevé avec 72% des enfants de moins de 12 ans et 95% des adultes de moins de 35 ans, indique  Mohamed Jerrar, président du Conseil de l'Ordre national des médecins dentistes, citant les dernières statistiques du ministère de la Santé.
Conscients du rôle des médecins-dentistes du secteur privé dans la prévention et la promotion de la santé bucco-dentaire, l'Ordre national des médecins-dentistes du Maroc et une société privée ont lancé ensemble à Marrakech le projet pilote d'un programme national de prévention au sein des cabinets dentaires privés. Il s'agit de l'une des premières initiatives initiées par le secteur privé et qui s'étendra à l'ensemble du pays après évaluation du projet pilote expérimental lancé à Marrakech avec l'implication de 170 cabinets de dentistes.
Placée sous la tutelle du ministère de la Santé, cette campagne d'envergure vise principalement à réduire la prévalence de la carie au niveau national. Elle se fixe ainsi pour objectifs l'amélioration des indicateurs de la santé par la santé buccale du citoyen marocain.
L'intérêt de cette initiative consiste en l'implication massive des médecins-dentistes dans la sensibilisation à l'importance d'une bonne santé bucco-dentaire et promouvoir les gestes quotidiens et les méthodes de brossage à adopter.
D'après les initiateurs de ce projet, les actions de sensibilisation, à l'aide de supports pédagogiques et ludiques, permettra d'atteindre quelque 10.000 personnes en trois mois au niveau de Marrakech.
Dans une déclaration à la MAP, le vice-président de l'Ordre national des médecins dentistes, Adnane Mrini, a indiqué que les affections bucco-dentaires sont classés comme le 3ème fléau de santé publique par l'Organisation mondiale de la santé avec une très forte prévalence des caries qui atteint 98% chez les adultes.
Au Maroc il y a une très faible consommation des produits d'hygiène bucco-dentaire avec un tube de dentifrice par personne et par année et une brosse tous les 4-5 ans par personne, souligne M.Adnane qui insiste sur l'importance de la sensibilisation et de la prévention.
Les affections bucco-dentaires sont loin d'être sans gravité, explique-t-il, précisant que de telles affections peuvent avoir des complications graves allant de maladies gastriques jusqu'aux maladies cardiaques graves.
Dans le cadre du lancement de cette vaste opération de sensibilisation, un séminaire de formation s'est tenu samedi à Marrakech avec la participation de nombreux médecins dentistes.

Libé
Mercredi 25 Septembre 2013

Lu 751 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs