Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La rébellion kurde pilonnée par l'aviation turque


Allié précieux des Occidentaux contre l’EI le PKK est indésirable en Irak



La Turquie a affirmé samedi avoir infligé un coup sévère à la guérilla kurde du PKK en pilonnant pendant une semaine ses bases du nord de l'Irak et va poursuivre les raids, poussant les autorités du Kurdistan irakien à demander aux rebelles de partir pour épargner les civils.
Depuis les premières frappes des F-16 turcs le 24 juillet, 260 combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués et près de 400 blessés, a indiqué l'agence gouvernementale de presse Anatolie.
Samedi soir, les autorités turques ont annoncé l'ouverture d'une enquête après des informations faisant état de la mort de plusieurs civils irakiens dans ces frappes.
D'après Ankara, ne sont visés que les bases logistiques de la guérilla, ses stocks d'armes et de munitions ainsi que les grottes servant d'abri aux rebelles pendant ces raids au-dessus des montagnes du nord de l'Irak, où le PKK trouve refuge depuis des années.
Pour les seules journées de jeudi et de vendredi, une centaine d'appareils ont touché plus de 150 cibles, a rapporté Anatolie. De nouveaux raids ont été signalés samedi, le pouvoir islamo-conservateur ayant promis de les poursuivre "aussi longtemps qu'il le faudra".
Les combattants kurdes de Turquie et de Syrie sont en première ligne sur le terrain contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), et sont devenus à ce titre de précieux soutiens des Occidentaux. 
Le pouvoir turc poursuit de son côté une offensive judiciaire contre les leaders kurdes, Demirtas étant notamment visé par une enquête pour "troubles à l'ordre public" et "incitation à la violence". Il a estimé samedi que son parti était désormais menacé d'interdiction.
Les relations sont en revanche beaucoup plus tendues entre le PKK et les autorités kurdes d'Irak, qui gèrent la région autonome du Kurdistan.
Dans un communiqué, la présidence de cette région a réclamé le départ du PKK de la zone sous son contrôle pour éviter des pertes civiles au moment des raids turcs, au moins six morts ayant été signalés samedi par les autorités locales. 
Depuis l'attentat-suicide du 20 juillet à Suruç (sud de la Turquie), qui a provoqué la mort de 32 jeunes militants kurdes, les attaques quotidiennes de la guérilla ont fait une quinzaine de morts dans les rangs des forces de l'ordre turques. Samedi, un soldat a été tué par l'explosion d'une mine dans la région de Kars (nord-est).
Dimanche matin, deux soldats turcs ont été tués et 24 blessés dans une attaque-suicide de la rébellion kurde du PKK contre une gendarmerie de la région d'Agri (est), a rapporté l'agence gouvernementale turque Anatolie.
Un tracteur bourré d'explosifs a été précipité contre les locaux d'une gendarmerie des environs de la ville de Dogubayazit, a indiqué Anatolie. 
C'est le premier attentat-suicide de ce type signalé depuis la reprise du cycle de violences entre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les forces turques.
Dans une autre attaque dimanche attribuée au PKK, un soldat turc a été tué et quatre ont été blessés lorsqu'une mine a explosé au passage d'un convoi militaire sur une route de la province de Mardin (sud-est).
L'armée turque mène de son côté des raids massifs contre les positions de la guérilla dans les montagnes du nord de l'Irak. Au moins 260 combattants kurdes ont été tués et près de 400 blessés dans ces raids, a-t-on indiqué samedi de source officielle turque.
Selon Anatolie, une dizaine de membres du PKK ont en outre été tués dans les affrontements avec l'armée survenus sur le sol turc.

Libé
Lundi 3 Août 2015

Lu 443 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs