Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La preuve d’amour de Benkirane à Benabdallah




Dans la majorité, Benkirane a ses chouchous. Si, si, c’est une vraie info. Ni une rumeur ni de l’intox. Le chef du gouvernement a ses petits préférés au sein de la Coalition. Des petits préférés faits dans le moule des «premiers de la classe» et que généralement tout le monde déteste dans la classe parce que ce  sont les plus zélés et que, généralement, les cafteurs  c’est encore  eux.
Donc Benkirane a ses chouchous. Ceux qui ne lui ont jamais fait d’histoires dans une majorité furieusement bigarrée. De bons élèves de la majorité qui ne sont pas des empêcheurs de tourner en rond, qui ne demandent pas, eux, un remaniement ministériel. Mieux encore, les chouchous du chef de la majorité adorent jouer aux pompiers dès qu’ils pressentent qu’il peut y avoir du feu dans le lac, histoire de sauver le soldat Benkirane des crocodiles. ..
Pas la peine que les petits préférés d’Abdelilah Benkirane, le leader islamiste, lèvent le doigt. Tout le monde sait que le PPS de Nabil Benabdallah est l’un des meilleurs soutiens du chef du gouvernement et du PJD. Ces gens de gauche  peuvent être capables de miracle, « grâce à Dieu ».Les anciens communistes dont Marx a été le grand inspirateur, sont aujourd’hui en  odeur de sainteté avec des islamistes, qui , selon une déclaration de Benkirane sur RFI dimanche dernier, se retrouvent dans la « pensée » de Hassan El Banna, le père fondateur des Frères musulmans.  « C’est un beau roman, c’est une belle histoire. C’est une romance d’aujourd’hui », fredonnent en chœur  les ministres du gouvernement en regardant le PJD et le PPS.
Et face à tout ce débordement  de fidélité inconditionnelle, le chef de file de la majorité a décidé de donner un bon  point à Nabil Benabdallah, parce que, comme dans la pub d’une marque  de cosmétique en vogue, «il le vaut bien». Aux élections partielles du 28 février, les islamistes du PJD se sont désistés dans trois circonscriptions sur cinq au profit de devinez qui ? Au profit du PPS bien sûr, qui ne doit surtout pas perdre son groupe parlementaire. Ce n’est pas une belle preuve d’amour ça?

Narjis Rerhaye
Mercredi 27 Février 2013

Lu 1879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs