Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La première Mission belge ouvrira ses portes en septembre prochain à Casablanca

Un établissement à programme d’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ouvert aux élèves de toutes nationalités




La première Mission belge ouvrira ses portes en septembre prochain à Casablanca
Initiée par l’Association des écoles à programme belge à l’étranger, l’Ecole belge de Casablanca est le premier établissement scolaire du Royaume de Belgique à programme d’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à ouvrir ses portes au Maroc.
«L’ouverture de cet établissement est une dotation de plus pour la coopération entre la Belgique et le Maroc», a confié un ton satisfait à Libé, l’ambassadeur  du Royaume de Belgique au Maroc, Frank Carruet.
Située à Dar  Bouazza, l’Ecole belge de Casablanca (qui compte deux classes par niveaux) accueillera ses premiers élèves à partir de la rentrée scolaire 2014-2015, en septembre prochain.
Cette année, quelque 600 élèves de toutes nationalités, âgés de deux ans et demi à 18 ans, seront admis à suivre le cursus francophone belge complet (de la maternelle à la dernière année du secondaire). 
«L’Ecole belge de Casablanca contribue à diversifier l’offre au Maroc. Les bâtiments peuvent accueillir plus 700 élèves, mais notre objectif n’est pas de les occuper à 100%», a indiqué le délégué de la Wallonie-Bruxelles à Rabat, Charles Houard, lors d’une rencontre tenue récemment au Consulat général du Royaume de Belgique.
Rappelant les accords passés entre la Belgique et le Maroc dans divers domaines dont celui de l’éducation, ce dernier a indiqué que  l’école se conforme aux normes et exigences de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi qu’à celles qui découlent de l’Accord spécifique conclu en date du 21 mai 2014 entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement de la Communauté française de Belgique relatif au statut des établissements scolaires belges à programme d’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Maroc.
S’agissant des tarifs, l’intervenant a indiqué qu’ils se situent dans la moyenne de ce qui existe au Maroc. «On se situera dans la moyenne des barèmes connus actuellement», allusion à ceux du réseau des écoles étrangères au Maroc. 
A propos des diplômes et de leur reconnaissance au Maroc, Charles Houard précise que «l’accord signé avec le Maroc prévoit que les diplômes seront reconnus par le gouvernement marocain». 
A propos des critères de sélection, il a réagi en ces termes : «Certes, nous accordons une priorité aux ressortissants belges, mais comme ils ne sont pas nombreux, il y aura de la place pour tous», a-t-il expliqué. Et d’ajouter  qu’il n’y aura pas de sélection en maternelle et que pour le reste, tout est question de disponibilité.
S’agissant de l’équipe pédagogique, il a indiqué qu’elle sera au départ composée d’expatriés ayant des diplômes de Belgique qui  viendront pour la durée d’un contrat normal». Et d’ajouter : «Nous avons intégré un service de soutien éducatif pour accompagner les enseignants et les élèves».
Notons qu’en plus du programme belge francophone, des cours d’histoire et de géographie marocaines et d’arabe seront également dispensés par des enseignants détachés par le ministère de l’Education marocain. Les élèves pourront également apprendre le néerlandais, cette option n’est cependant pas obligatoire.
Il est à préciser que deux journées de rencontres seront organisées, les 31 mai et 1er  juin, au sein même de cet établissement, entre l’équipe de direction et les parents afin de permettre à ces derniers d’échanger et de s’informer sur le nouvel établissement.
 

Alain Bouithy
Mercredi 28 Mai 2014

Lu 2512 fois


1.Posté par fares lina le 31/05/2014 20:12 (depuis mobile)
Tres enchantee par l initiative

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs