Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La population du Maroc avoisinait les 34 millions d’habitants en 2014


Cinq régions concentrent un peu moins des trois quarts des ménages du pays, selon le HCP



Répartie sur 1.538 communes (256 urbaines et 1282 rurales), la population légale du Maroc se chiffrait à 33.848.242 habitants en 2014, a annoncé récemment le Haut-commissariat au plan (HCP) 
Dans une note sur la «Répartition géographique de la population d’après les données du Recensement général de la population et de l’habitat de 2014»,   le HCP a indiqué que la taille de la population d’une commune variait entre 55 et 520.428 personnes alors que la taille moyenne de la population pour les 1.538 communes était de 19.970 personnes. 
Selon les résultats de cette étude, élaborée par le HCP,  la taille médiane de population serait de 9.286 personnes et que 50% des communes auraient une population de moins de 9286 personnes. 
« Ces indicateurs témoignent d’une forte dispersion et d’une asymétrie nette dans la distribution des communes selon la taille de la population des communes (la médiane et la moyenne sont plus attirées vers le côté gauche de la distribution, c’est-à-dire les tailles de population les moins élevées) », a expliqué le Haut-commissariat.
L’analyse du HCP a porté aussi sur la population en milieu urbain. On apprend ainsi que la commune urbaine de Naima (préfecture d'Oujda-Angad) serait la commune urbaine la moins peuplée du pays avec une population de 1.088 habitants, alors que celle de Meknès serait la plus peuplée (520.428 habitants). 
L’examen des résultats observés en milieu rural a indiqué que « la commune de Tifariti (55 habitants) relevant de la province d’Es-Semara est la commune rurale la moins peuplée et celle d’Ait Amira (province de Chtouka-Ait Baha) est la plus peuplée (76.646 habitants) », a constaté le HCP.
En ce qui concerne les ménages, il ressort de cette étude que cinq régions concentrent un peu moins des trois quarts des ménages du pays (71,4%). Ce qui représente un peu plus de sept ménages sur dix. Il s’agit des régions du Grand Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech-Safi, Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. 
Ainsi, la répartition géographique de la population place le Grand Casablanca-Settat  en tête des régions les plus peuplées avec un effectif de 1.559.404 ménages. Elle serait suivie de Rabat-Salé-Kénitra (1.015.107 ménages) et Marrakech-Safi (928.120). 
Les régions de Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima viendraient en quatrième et cinquième positions avec respectivement 919.497 et 799.124 ménages.
L’étude, riche en enseignements, fait également ressortir que sept grandes villes (27,8%) concentrent plus du quart des ménages du pays, soit environ 2.033.011 ménages. 
Loin devant, Casablanca est la plus peuplée d’entre elles avec 819.954 ménages. Devant les villes de Fès (257.739), Tanger (245.343), Marrakech (217.245) et Salé (213.477). Les villes de Rabat et Meknès abritent, quant à elles, respectivement 151.670 et 127.583 ménages.
Le HCP a également dévoilé d’autres chiffres tout aussi édifiants. Notamment ceux relatifs à la taille moyenne des ménages qui serait de 4,6 personnes au niveau national. 
A ce propos, le Haut-commissariat relève que la taille la plus élevée a été observée dans la région de Drâa-Tafilalet (5,9 personnes) et la plus faible à Dakhla-Oued Eddahab (3,9 personnes). « Dans les autres régions, elle reste comparable à la moyenne nationale (4,6) et varie de 4,3 personnes dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra à 4,9 personnes dans la région de Marrakech-Safi », précise l’institution dirigée par Ahmed Lahlimi Alami. 
En ce qui concerne les communes, les résultats de cette même étude indiquent que la taille moyenne des ménages varierait de 2 à 10,9 personnes. Dans cette rubrique, il convient de noter que « trois régions sont prédominées par les communes dont la taille moyenne des ménages est inférieure à 4 personnes. Il s’agit de Dakhla-Oued Eddahab (100% des communes), Laâyoune-Sakia El Hamra (85%) et Souss-Massa (46,7%) », souligne le Haut-commissariat. Tandis que deux régions, à savoir Draa-Tafilalet et Marrakech-Safi, sont prédominées par les communes dont la taille moyenne des ménages est de six personnes ou plus (62,2% et 30,9% respectivement), poursuit le HCP. 
L’analyse des données statistiques montre, par ailleurs, que les autres régions sont majoritairement formées de communes dont la taille moyenne des ménages varie entre 4 et 6 personnes.
 

Alain Bouithy
Lundi 26 Septembre 2016

Lu 708 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs