Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La mosquée royale de Lahore

Un monument religieux qui met en perspective l'architecture mongole




La mosquée royale de Lahore
La mosquée Badshahi (Mosquée royale ou mosquée de l'empereur) se trouve à Lahore. C'est un monument religieux qui met en perspective  l'architecture mongole.
Capable d'accueillir 10.000 fidèles dans sa salle principale de prière et 100.000 dans sa cour et sous ses arcades, elle est restée la plus grande mosquée du monde (excepté celle de La Mecque) de 1673 à 1986.
Aujourd'hui, elle reste tout de même la deuxième plus grande mosquée du Pakistan et de l'Asie du Sud puis la cinquième plus grande mosquée au monde après la Grande Mosquée de La Mecque (Masjid Al-Haram), la Mosquée du Prophète (Al-Masjid al-Nabawi) à Médine, la mosquée Hassan II à Casablanca et la Mosquée Faisal d'Islamabad.
Pour apprécier sa grande taille, les quatre minarets de la mosquée sont 4,2 mètres plus grands que ceux du Taj Mahal et sa cour est la plus grande au monde.
La construction de la mosquée Badshahi a été ordonnée en mai 1671 par le sixième empereur moghol, Aurangzeb qui a pris le titre de « Alamgir ». Cela a pris environ deux années et elle a été achevée en avril 1673. Les travaux ont été réalisés sous la supervision d'Aurangzeb qui a été nommé gouverneur de Lahore en mai 1671 et a été maintenu à ce poste jusqu'en 1675.
La mosquée qui a été construite en face du grand fort de Lahore a été gravement endommagée durant le règne de Maharaja Ranjit Singh. Au cours de son règne, les musulmans n'étaient pas autorisés à y entrer, mais une petite place leur a été réservée pour qu'ils puissent prier.
Lorsque les Britanniques ont pris le contrôle de l'Inde, ils ont voulu dédier   la mosquée à des fins militaires. En représailles, les musulmans en ont détruit une grande partie du mur.
Après un certain temps, la mosquée a été restituée aux musulmans en tant que geste de bonne volonté même si elle était en très mauvais état.
Elle a connu plusieurs travaux à partir de 1852, puis de 1939 à 1960. Le plan des réparations a été établi par l'architecte Nawab Zen Yar Jang Bahadur.
En 2008, d’autres travaux ont concerné la cour et les tuiles. Des grès rouges importés du Rajasthan en Inde ont été utilisés.
A l'occasion d'une conférence islamique à Lahore, le 22 février, 1974, trente-neuf chefs d'Etat musulmans ont fait leur prière du vendredi dans cette mosquée.

Libé
Mardi 6 Août 2013

Lu 53 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs