Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La mère de Bambi dépossédée




Depuis quelques jours le sort de Katherine Jackson, la mère du Roi de la Pop, semblait définitivement scellé. Elle devait récupérer la garde des trois enfants de l'artiste et décrocher du même coup la plus grande partie de la fortune de la star. Mais un énième coup de théâtre a encore perturbé les négociations concernant le testament de Michael Jackson : Katherine Jackson est finalement écartée du processus d'administration des biens de son fils. Les avocats qui étudient depuis plus d'une semaine le fameux testament (qui ne contient pourtant que cinq pages) viennent en effet de découvrir que si le chanteur avait désigné dans un premier temps sa mère comme administratrice de la « Fondation Jackson », Michael avait aussi pris le soin de sélectionner deux exécuteurs testamentaires. Ce sont donc ces deux personnes qui obtiennent (pour le moment) l'avantage sur le testament. Se sentant lésée, Katherine Jackson a déclaré à ses avocats que les deux exécuteurs désignés ne sont pas les plus appropriés. Dommage pour elle, Michael a aussi pris le soin d'insérer une clause peu banale dans son testament : « Quiconque s'opposerait à mes dernières volontés perdrait tous ses droits». Cette histoire est loin d'être terminée...
Les biens de Jackson confiés
à ses exécuteurs testamentaires
Un juge de Los Angeles a confié lundi l'administration temporaire des biens de Michael Jackson à un juriste et à un responsable de l'industrie phonographique désignés comme exécuteurs testamentaires par le chanteur en 2002 dans son testament.
L'avocat John Branca et le producteur John McClain figurent en cette qualité dans le testament signé par Michael Jackson, qui lègue ses biens - évalués à plus de 500 millions de dollars - à une fondation créée au profit de ses trois enfants, de sa mère et d'organismes caritatifs.
La semaine dernière, le juge Mitchell Beckloff avait attribué l'administration provisoire des biens du chanteur à sa mère, Katherine Jackson, avant qu'on ne découvre l'existence du testament. Mais à présent que le document de 2002 est intégré aux dossiers judiciaires, le juge a dit que la loi "imposait" qu'il la confie aux exécuteurs. Il a fixé une nouvelle audience au 3 août pour examiner le dossier en précisant que John Branca et John McClain devaient tenir Katherine Jackson informée de leurs initiatives.
La valeur des biens du chanteur, décédé le 25 juin à l'âge de 50 ans, reste incertaine en raison de ses énormes dettes, qui pourraient aussi atteindre les 500 millions de dollars. Des milliers de fans de Michael Jackson ont obtenu des billets gratuits pour une cérémonie publique d'hommage à l'interprète de "Thriller" prévue mardi matin au Staples Center de Los Angeles, salle de sport où évoluent les Los Angeles Lakers et qui accueille aussi des concerts. 

M.A avec Agences
Mercredi 8 Juillet 2009

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs