Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La justice anglaise boucle l’enquête sur le décès d'Ibrahim Ghrib

Les frères Amran et Misba Chowdhury écopent de 6 et 5 ans de prison pour «homicide involontaire» du jeune Marocain




La justice anglaise boucle l’enquête sur le décès d'Ibrahim Ghrib
La famille d’Ibrahim Ghrib, ce jeune d’origine marocaine dont le corps avait été retrouvé dans la Tamise à Londres, va enfin pouvoir faire son deuil. 
La Cour centrale d’Old Bailey a condamné les responsables de ce drame, quatre ans après que ces derniers ont commis leur forfait.
Reconnus coupables d’avoir exécuté l’attaque qui a conduit au décès par noyade du jeune homme, alors âgé de 20 ans, les frères Amran (27ans) et Misba Chowdhury (24 ans) écopent respectivement de 6 et 5 ans de prison pour « homicide involontaire ».
Le 18 mars 2010, Ibrahim Ghrib passe du bon temps avec sa petite amie, au bord d’un pont de l’est de Londres. Sans se douter, un instant, que les frères de sa dulcinée et une bande d’amis les surveillent. Quand soudain, un membre du groupe muni d’une bouteille s’en prend avec violence et sans motif apparent au jeune Ghrib. 
Frappé à plusieurs reprises, ce dernier s’effondre puis tombe dans les eaux profondes de la Tamise, rapporte la chaîne de télévision anglaise BBC. 
En dépit de ses appels à l’aide, l’assaillant et le reste du groupe quittent le lieu de leur forfait, laissant le jeune homme se débattre dans des eaux glacées. 
Entre-temps, deux passants tenteront de venir en aide à la victime sans succès, explique le site Internet de BBC. Ce n’est donc que le lendemain matin que le corps d'Ibrahim Ghrib sera retrouvé, et l’Angleterre apprenait avec horreur le décès du jeune homme.
Accusée d’entrave à la justice, la petite amie de Amran, Steffi Rai, 27 ans, est également poursuivie pour avoir aidé son petit ami à échapper à son arrestation, souligne-t-on sur le site internet crimeandjustice.co.uk/. La Cour se prononcera sur son cas le 3 octobre prochain.
Reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés cinq jours plus tôt, les meurtriers d’Ibrahim Ghrib ont été condamnés le 24 septembre courant. 

Alain Bouithy
Samedi 27 Septembre 2014

Lu 2068 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs