Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La grande Mosquée de la Meque (1/2)

Al-Masjid Al-Hrâm , premier lieu saint de l’Islam




La grande Mosquée de la Meque (1/2)
Masjid al-Haram (la Mosquée sacrée) est une mosquée de la ville de La Mecque en Arabie Saoudite, la plus grande du monde et le premier lieu saint de l'Islam. On trouve en son centre la Kaaba, dans laquelle est incrustée une pierre noire que les musulmans tentent de toucher au cours des Tawaf (circumambulations) durant leur pèlerinage (hajj).
Selon la croyance et la tradition islamique, la Kaaba a été construite par les anges, puis par Adam, le premier homme, qui l'a reconstruite. Abraham reconstruit la Kaaba avec l'aide de son fils Ismaël. La pierre noire qui provient du paradis est située sur le quatrième coin de la Kaaba.  La mosquée a beaucoup évolué au fil du temps, les différents régimes musulmans y accordant une grande importance, mais elle est encore très peu étudiée, car elle semble avoir eu un impact limité sur l'architecture islamique. Son état actuel date pour une grande partie de la période ottomane.
S'étant vu refuser l'entrée dans la ville en 628 pour y effectuer un pèlerinage, le Prophète Mohamed parvient à y effectuer l'année suivante, le rite du Tawaf, à l'occasion d'une trêve. En 630, après la reddition de la ville, il brise les idoles du temple, mis à part une Vierge à l'Enfant selon certains hadiths. C'est cette même année que la qibla, la direction de la prière, se fixe définitivement, passant de Jérusalem à la Kaaba.
La première extension de la Mosquée fut réalisée vers l'an 638, sous le règne du second calife, Omar ibn al-Khattâb (634-644). Afin d'accueillir le nombre croissant des pèlerins, le calife Omar fit construire un mur de 1,5 mètre de haut autour de la Kaaba afin de délimiter une zone de prière.
 Durant le règne de son successeur, le calife Othmân ibn Affân (644-656), l'espace de prière fut agrandi, puis recouvert d'un toit en bois supportés par des colonnes et des arcs.
En 692, après que le calife omeyyade Abd al-Malik (685-705) eut reconquis la Mecque sur Ibn Zubayr, le gardien du lieu saint releva les murs extérieurs, recouvrit le plafond de teck et fit peindre d'or les colonnes.
Son fils Al-Walid ben Abd al-Malik (705-715) fit annexer une portion de terrain à la superficie de la Mosquée et rénova le bâtiment, en remplaçant le bois et en élevant des arceaux décorés de mosaïque sur des colonnes de marbre provenant d'Égypte ou de Syrie.
Le calife abbasside Abou Ja'afar Al Mansour (754-775) donna ordre d'adjoindre une vaste superficie à la Mosquée d'Al Haram et fit construire un couloir circulaire. Il fit doubler la taille de l'aile nord et l'ouest de la salle de prière et érigea le minaret de Bab al-Umra sur le coin nord-ouest.
En 776, en raison du nombre croissant des pèlerins, le calife Al-Mahdî (775-785) acheta lors de son pèlerinage les maisons situées entre la mosquée d'Al Haram et le Massa'a, qui furent ensuite détruites pour porter la superficie totale de la mosquée, centrée sur la Kaaba, à 120.000 coudées-carré, soit 196 mètres sur 142 mètres. Al-Mahdi fit également construire trois minarets couronnés de créneaux au-dessus des portes de Bab al-Salam, Bab Ali et Bab al-Wadi.
(A suivre)

Libé
Vendredi 12 Juillet 2013

Lu 237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs