Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La délégation du MEN à Essaouira communique autour de ses acquis et contraintes




58410 élèves bénéficient du programme Tissir

La délégation du MEN à Essaouira communique autour de ses acquis et contraintes
50 mille élèves du primaire et 8410 collégiens bénéficient du programme Tissir pour l’appui financier direct aux familles rurales nécessiteuses dans la province d’Essaouira. Un chiffre assez important surtout au  primaire qui compte 64775 élèves au titre de l’année scolaire 2011/2012. Ce sont des indicateurs signifiants donnés par Ahmed Ghannami, délégué du ministère de l’Education à Essaouira lors d’une rencontre avec la  presse.
La rentrée scolaire toujours marquée à Essaouira, zone de transit,  par les contraintes de mobilité des ressources humaines, a permis l’élargissement de l’offre pédagogique au niveau des nouveaux inscrits et des structures  créées ou rénovées. Cette grande dynamique, précise Ahmed Ghannami, a été accompagnée par une chaîne de services sociaux : Opération « Un million de cartables », distribution de bicyclettes,   maisons des étudiantes et des étudiants,  cantines scolaires et internats.
Les problèmes liés au facteur des ressources humaines ont été évoqués vu leur aspect vital et conflictuel. Pour le délégué du MEN, la nature de la province comme zone de transit pour les enseignants pose un sérieux problème au niveau de la stabilité des ressources humaines. A chaque rentrée scolaire, a-t-il précisé, la délégation du MEN ainsi que ses partenaires syndicaux au niveau de la commission provinciale, se trouvent confrontés à un sérieux déficit en termes  d’effectifs, au primaire surtout. Toutefois, les mesures prises par le MEN afin de boucler tous les mouvements de mutation à la mi-juin, pourraient aboutir à l’entame de l’année scolaire 2012/2013 avec plus de visibilité et de stabilité au niveau des ressources humaines.
Concernant le dialogue avec les cinq syndicats les plus représentatifs, le délégué du MEN se dit optimiste quant à  l’actuelle dynamique qui a permis, à travers une expérience particulière, l’élaboration d’une charte pour instituer une commission provinciale, avec pour perspective le choix de critères clairs et objectifs pour la mise en service temporel des professeurs pendant l’année scolaire, au primaire surtout. L’objectif étant, selon Ghannami, de trouver une plateforme commune et consensuelle afin d’assurer les services pédagogiques dans les normes requises aux élèves d’une part, et être à l’écoute des préoccupations des syndicats d’autre part.
La question de la communication avec l’environnement social et institutionnel de l’école publique a été fortement évoquée. Le délégué du MEN a insisté sur l’importance de l’ouverture du secteur de l’enseignement sur son entourage afin qu’il soit mieux défendu, protégé et approprié par les citoyens. Dans le cas contraire, a-t-il ajouté, l’école est considérée comme une boîte noire à explorer avec les expressions les plus hostiles parfois.
Les organes de presse ont évoqué plusieurs points liés au déséquilibre marquant la répartition des ressources humaines entre les zones Chiadma et Haha. Celle-ci connaît un flagrant déficit en enseignants, en services de base, en équipement et la dégradation de certains établissements, les abus commis par certains directeurs à l’encontre de professeurs, et les cas de professeurs et présidents de communes rurales fantômes depuis les élections communales 2009, et  qui osent se présenter au service de la délégation pour protester contre les absences, justifiées pourtant, de leurs collègues!
D’autre part, Ghannami a saisi l’occasion pour attirer l’attention sur le chiffre inquiétant des absences pour des raisons médicales. Prenant compte des congés de maternité et des maladies incurables, le délégué du MEN s’est dit inquiet des nombreux congés suspects de maladie. Pour conclure, le nouveau délégué du MEN affiche l’ambition de redresser le taux de scolarisation dans certaines communes rurales qui ne sont pas toujours à l’ère de la généralisation.

Abdelali Khallad
Dimanche 15 Avril 2012

Lu 1451 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs