Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La cinquième édition s’ouvre par l'annonce des lauréats vainqueurs : Festival de l'étrange à Essaouira




La 5ème  édition du "Festival de l'étrange", initiée par l'Alliance franco-marocaine d'Essaouira (AFME), s'est ouverte, samedi dans cette ville, par l'annonce des lauréats vainqueurs qui ont concouru à cet événement.
 Le jury présidé par Alain Billy, créateur de ce Festival et ancien directeur de l'AFME, a opté, au cours de la sélection des travaux couronnés, pour des critères d'évaluation comprenant, entre autres, la manière, la qualité d'exécution, la coïncidence avec la thématique du Festival, la présence notamment la force, l'impact, l'expressivité, l'engagement et l'implication de l'artiste dans le projet.
S'agissant du Prix 2 dimensions, qui comprend la peinture, le dessin, le collage, et la photographie, Abderrahim Trifis a remporté le 1er Prix (l'arbre de vie) et Abdellah Dmai s'est vu décerner le 2e Prix (sans titre), tandis que Errasmi Mohamed Bouqsim (L'éclosion) et Mohamed Jraidi (Une lettre sous l'eau) se sont vu attribuer ex aequo le 3e Prix.
Concernant le Prix 3 dimensions, Mohamed Tabal a remporté le 1er Prix (Festival Gnoua d'Essaouira), et Abderrahim Harabida s'est vu décerner le 2e Prix ("Hommage à l'arbre à palabres"), au moment où le 3e Prix a été attribué à Mustafa El Hadar (sans titre). Enfin, le prix de la 4e dimension est revenu à Redouane Jabal (sans titre), tandis que le prix spécial du jury a été décerné à Dominic Alabert (Poubelle Girl), Simo Aagadi (Un instant) et Jean-Michel Cropsal (Galets d'Essaouira).  Cette 5ème édition du Festival, qui se poursuit jusqu'au 4 mars prochain, s'attache à présenter un panorama de la création contemporaine de la ville d'Essaouira et, plus largement, marocaine, française et internationale.
Au programme de cette année, figurent un vernissage et des expositions notamment d'arts plastiques O.LN.I (objets littéraires non identifiés), de la danse contemporaine avec la compagnie "Les pieds nus" et une lecture de contes étranges avec Marie-Laure Depaulis.

MAP
Mardi 21 Février 2012

Lu 633 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs