Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La chasse aux billets ouverte sur fond de grogne sur les prix

Mondial-2014




La chasse aux billets ouverte sur fond de grogne sur les prix
La chasse aux billets pour le Mondial-2014 a ouvert mardi avec la mise en vente sur internet de plus d'un million de places dont les prix sont jugés prohibitifs et "élitistes" par beaucoup de Brésiliens.
Les acheteurs potentiels ont pu, dès 10h00 GMT, émettre leurs souhaits d'achats lors de la première des trois phases de vente qui doit s'achever le 10 octobre, soit avant même la fin des qualifications et le tirage au sort de la phase finale prévu le 6 décembre.
Plus d'un million de billets ont déjà été demandés par 163.000 acquéreurs potentiels lors des sept premières heures de la mise en vente, a avancé la Fédération internationale (Fifa). Le match d'ouverture (168.000) et la finale (1.650.000) ont été les matches les plus réclamés.
Au total, 3,72 millions de billets seront vendus.
Les acheteurs étrangers ont accès à trois catégories de prix. A titre d'exemple, les billets pour le match d'ouverture le 12 juin 2014 au stade Itaquerao de Sao Paulo coûteront 495 dollars (371 euros) en catégorie 1, 330 dollars (247 euros) en catégorie 2 et 220 dollars (165 euros) en catégorie 3. Les billets pour la finale le 13 juillet 2014 au Maracana coûteront 990 dollars en catégorie 1 (742 euros), 660 dollars (495 euros) en catégorie 2 et 440 dollars (330 euros) en catégorie 3.
La Fifa précise qu'au cours de cette première phase de vente, "la date exacte des demandes ne sera pas prise en compte: toutes les demandes seront réunies puis traitées ensemble à l'issue de la date de clôture".
"Si le nombre de demandes pour chaque match et chaque catégorie est supérieur au nombre de billets disponibles, un tirage au sort aura lieu afin de déterminer les heureux élus", ajoute la Fifa.
Au moins 300.000 de ces billets figurent dans la catégorie 4 proposés à des tarifs attractifs entre 15 et 82,5 dollars (entre 11 et 62 euros) et réservée aux "citoyens brésiliens de plus de 60 ans, étudiants brésiliens et bénéficiaires d'allocations familiales brésiliennes", précise la Fifa sur son site internet.
Un salaire minimum de moins de 300 dollars
Mais ces tarifs préférentiels ne satisfont pas les associations militant pour une compétition ouverte à tous, qui rappellent que le salaire minimum au Brésil ne s'élève qu'à 678 reals (211 euros).

AFP
Jeudi 22 Août 2013

Lu 157 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs