Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La baisse des prix des actifs immobiliers se poursuit de plus belle

La régression qui dure depuis une quinzaine de mois concerne toutes les catégories, selon BAM et l’ANCFCC




La baisse des prix des actifs immobiliers se poursuit de plus belle
Alors qu’ils avaient confirmé durant le deuxième trimestre de 2013 que les prix de l’immobilier résisteraient, Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), ont affirmé dans les cinq baromètres conjoints qu’ils ont publiés depuis lors, que ces prix s’inscrivent sur un trend baissier.
Leur dernier baromètre en date a souligné que ces prix ont accusé une baisse durant le deuxième trimestre de 2014, traduisant une régression des prix de toutes les catégories de biens immobiliers. Une contraction qui est venue confirmer la tendance à la baisse  des actifs immobiliers.
D’après les mêmes sources, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a accusé, en glissement trimestriel, une baisse de 1,3%, résultat d’ «un recul des prix de toutes les catégories de biens». 
Cette baisse de l’IPAI est de plus en plus perçue en glissement annuel étant donné qu’il a diminué de 2,6% traduisant les replis des prix de 0,3% du résidentiel et de 7,6% du foncier pendant que les biens à usage professionnel se sont, quant à eux, accrus de 2,8%. 
Dans le détail, BAM et l’ANCFCC, ont indiqué que l’«indice des prix des actifs résidentiels a accusé une légère baisse de 0,1%, en glissement trimestriel, malgré la hausse des transactions, dont le «nombre s’est accru de 15,6%, reflétant des progressions de 16,3% pour les appartements, de 11,7% pour les villas et de 6,5% pour les maisons».
Pour ce qui est du foncier, l’indice des prix des actifs fonciers s’est replié de 7,6%, en glissement annuel. Parallèlement, le nombre de ventes a connu une baisse de 15,5%.
S’agissant des actifs commerciaux, leurs prix ont diminué de 3,3%, traduisant le recul aussi bien de ceux des locaux commerciaux que des bureaux. Quant aux ventes, nos deux sources précisent que «leur nombre a connu un repli de 6% en relation avec la baisse de 6,3% de celles concernant les actifs commerciaux et de 4,5% des transactions portant sur les locaux à usage de bureau». 
En glissement annuel, les prix des biens à usage professionnel ont renchéri de 2,8%, résultat d’une progression de 4% pour les locaux commerciaux et une baisse de 1,2% pour les bureaux, indiquent BAM et l’ANCFCC, en précisant que parallèlement, «les ventes ont reculé de 3,9% pour les biens commerciaux et de 4,8% pour les bureaux».
Concernant le nombre de transactions, il s’est amélioré de 9,8%, recouvrant une progression de 15,6% des ventes des actifs résidentiels et des baisses respectives de 3,4% et de 6% de celles concernant les biens fonciers et commerciaux, indiquent les mêmes sources. 
Dans les principales villes, les ventes se sont contractées de 6,2% au niveau de Rabat et d’El Jadida et de 2,7% à Marrakech. 
Côté hausses, désormais Casablanca  n’est plus l’eldorado de l’immobilier bien que les ventes y aient enregistré une hausse de 17,7%. La métropole vient de céder sa place à Tanger où les ventes ont augmenté de 35,8%. La ville du Détroit est suivie d’Oujda (+32,4%) et de Fès (+28,2%).
En gros, il s’agit là de la cinquième baisse d’affilée de l’APAI après celle des deuxième, troisième et quatrième trimestres de l’exercice écoulé et celle des deux premiers trimestres de l’année en cours. Ce qui laisse prédire que cette tendance s’accentuera encore plus à la rentrée, vu que les fondamentaux du secteur ont poursuivi leur dégringolade. 
Cette baisse des prix atteste d’abord de l’effritement du pouvoir d’achat des Marocains et cache un fléchissement continu des ventes de ciment, qui ont reculé de 3,2% à fin mars (BAM), après avoir chuté de 27,8% durant la même période de 2013.

Mohammed Taleb
Mardi 19 Août 2014

Lu 989 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs