Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«La Vache», un film «réconciliateur et drôle» pour Jamel Debbouze

Le film  raconte l’histoire d’un road-trip très particulier




Jamel Debbouze, le roi du stand-up, a prouvé, à
maintes reprises, qu’il était un acteur hors pair
au cinéma. Après avoir sorti son tout premier
film d’animation, il donne aujourd’hui
la réplique à Lambert Wilson et Fatsah
Bouyahmed dans une nouvelle comédie
de Mohamed Hamidi, «La Vache».
 Ce film dont la sortie est prévue pour
le 17 février prochain, a déjà remporté
 trois prix lors de la 19ème édition
du Festival de L’Alpe-D’Huez.


Grand prix du jury, prix du public, prix d’interprétation masculine… N’en jetez plus ! «La Vache» de Mohamed Hamidi a tout écrasé sur son passage, lors de la 19ème édition du Festival du film de comédie de L’Alpe-D’Huez, qui a eu lieu du 13 au 17 janvier. «La Vache» qui réunit à l’écran Jamel Debbouze et Lambert Wilson, quatre ans après le film d’Alain Chabat, «Sur la piste du Marsupilami», s’annonce être un réjouissant road-movie qui sent bon la campagne.
Le film raconte l’histoire de Fatah, petit paysan algérien qui n’a d’yeux que pour sa vache Jacqueline, qu’il rêve d’emmener à Paris, au Salon de l’agriculture. Lorsqu’il reçoit la précieuse invitation devant tout son village ébahi, lui qui n’a jamais quitté sa campagne, il prend le bateau pour Marseille et traverse ensuite toute la France à pied, direction Porte de Versailles. L’occasion pour Fatah et Jacqueline d’aller de rencontres en surprises et de vivre une aventure humaine faite de grands moments d’entraide et de fous rires. Un voyage inattendu et plein de tendresse dans la France d’aujourd’hui.
Selon le magazine français «VSD» qui a pu voir le film en avant-première, le périple de cette «vache» emprunte nombre de sentiers battus. «Monument de bonté, Fatah va s’attacher par sa vision simple de la vie à changer les trajectoires de ceux qu’il est amené à rencontrer : Le cousin de sa femme, interprété par Jamel Debbouze, petit arriviste installé à Marseille qui a coupé les ponts avec le bled. Un aristo sans le sou (Lambert Wilson) qui le prend de haut avant de jeter un œil nouveau sur sa vie…», explique le magazine qui précise également que si l’on s’attache très vite à ce road-movie, c’est en grande partie grâce au jeu de Fatsah Bouyahmed, l’interprète de «Fatah», «capable de jouer la carte de l’ingénu sans pour autant susciter la détestation ou les envies de meurtre. On pense à Roberto Benigni, à l’époque où celui-ci n’avait pas sombré dans la caricature de lui-même», lit-on dans ledit magazine. «Il y a des effluves de Kusturica, aussi, dans la peinture faite du village algérien par Mohamed Hamidi. Quelques astuces scénaristiques habiles permettent de maintenir à flots un projet qui avait tout pour déplaire. Au point d’accepter deux ou trois ficelles énormes. Ça ne tient pas à grand-chose, un «feel good movie», conclut VSD.   «Ce cinéma, il est rare», a pour sa part déclaré Jamel Debbouze au micro d’Europe 1, au lendemain du Festival international du film de comédie de L’Alpe D’Huez. Très fier, l’humoriste a vanté un film «réconciliateur, rassembleur, drôle et touchant». «Je suis très fier pour eux (le réalisateur et l’ensemble de l’équipe, ndlr), pour nous tous d’ailleurs», a-t-il lâché.
Notons, par ailleurs, que, comme chaque année, Jamel Debbouze organisera le fameux «Marrakech du Rire» où il réunit tous ses amis humoristes, chanteurs, comédiens, footballeurs et met en scène un spectacle qui marque les esprits par son originalité et sa fraîcheur. L’année dernière, l’événement se déroulait au palais «El Badi» où Jamel s’est entouré de Maître Gims, Mickael Youn, Fatsah, Kev Adams, Arnaud Tsamere, Nawel Madani, tous ont fait mourir de rire les spectateurs. Jamel a également invité de nombreux guests tels que Louane, Indila, Djibril Cissé, Didier Drogba ou encore Harry Roselmack pour assister à la soirée. Cette année, la 6ème édition est annoncée pour la première semaine de juin, et les places seront disponibles à partir du 4 février prochain sur le site officiel du Marrakech du rire.
 

Mehdi Ouassat
Mercredi 20 Janvier 2016

Lu 1499 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs