Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Thaïlande a détecté un appareil non identifié après la disparition du vol MH370

"Des données effacées" du simulateur de vol du pilote




La Thaïlande a détecté un appareil non identifié après la disparition du vol MH370
La Thaïlande a repéré un "appareil non identifié" changeant plusieurs fois de direction en examinant les données radars du moment où le vol MH370 de Malaysia Airlines a perdu le contact avec le contrôle aérien, a indiqué mercredi un porte-parole de l'armée de l'air.
A la demande des autorités malaisiennes, l'armée de l'air a vérifié lundi les informations de ses radars de la région sud, a précisé Monthon Suchookorn.
Ils ont montré que le samedi 8 mars "à 00H28, six minutes après la disparition du vol MH370, un appareil non identifié volait dans une direction sud-ouest", à l'opposé de la direction prévue du Boeing 777 effectuant la liaison Kuala Lumpur-Pékin, a-t-il déclaré à l'AFP. Cet horaire semble correspondre à la dernière transmission du transpondeur du vol MH370 (01H21 heure malaisienne, 00H21 heure thaïlandaise), quelque part entre la côte orientale de la Malaisie et le sud du Vietnam.
"L'appareil est allé plus loin vers le sud vers Kuala Lumpur et le détroit de Malacca, avant de tourner vers le nord" vers la mer Andaman, à l'ouest de la péninsule malaisienne, a-t-il ajouté.
Le signal, qui "n'était pas clair et n'arrêtait pas de s'interrompre", a alors disparu, a-t-il encore indiqué, précisant que les informations avaient été transmises à Kuala Lumpur.
Interrogé sur la raison pour laquelle ces éléments étaient divulgués plus de dix jours après la disparition de l'avion, il a assuré que la Thaïlande n'avait "pas caché d'informations".
"L'appareil n'était pas dans l'espace aérien thaïlandais et n'était pas une menace pour la Thaïlande", a-t-il noté.
Et "il n'est pas confirmé que l'appareil était le vol MH370", a-t-il insisté.
Alors que l'enquête entre dans son 12e jour, les éléments connus avec certitude sont rares, parfois contradictoires, et suscitent la sidération face à ce qui apparaît comme l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aéronautique moderne.
L'avion a décollé de Kuala Lumpur samedi 8 mars à 00H41 (16H41 GMT vendredi), avec 239 personnes à bord, en direction de Pékin, avant de disparaître des écrans radars environ une heure plus tard.
Les recherches se sont dans un premier temps concentrées en mer de Chine du sud, sur la côte orientale de la Malaisie, avant que de nouveaux éléments ne les réorientent. 
L'appareil a en effet dévié de son plan de vol initial consécutivement à un acte "délibéré" commis par des personnes aux commandes de l'appareil, selon les autorités malaisiennes.
Par ailleurs, l'examen du simulateur de vol grand public saisi au domicile du pilote du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu a révélé que "des données" avaient été effacées, a annoncé mercredi la Malaisie.
“Des données ont été effacées du simulateur et des experts tentent de les récupérer", a déclaré Hishammuddin Hussein, ministre malaisien des Transports et de la Défense.

AFP
Jeudi 20 Mars 2014

Lu 203 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs