Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La RAM maintient ses vols sur Conakry, Freetown et Monrovia




La RAM maintient ses vols sur Conakry, Freetown et Monrovia
Comme nous l’avions annoncé  dans notre édition du mardi 12 août, des mesures exceptionnelles ont été prises par la RAM pour faire face au risque Ebola.
La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM)  a, néanmoins, a annoncé lundi sa décision de maintenir, jusqu'à nouvel ordre, ses vols sur les pays touchés par l'épidémie du virus Ebola: la Guinée Conakry, le Liberia et la Sierra Leone, dans une démarche de solidarité responsable.
"Cette décision s'inscrit dans la politique de solidarité fraternelle qui lie le Royaume aux pays frères d'Afrique, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, et qui reflète le sentiment d'appartenance à une communauté continentale solidaire dans les périodes heureuses mais aussi dans les circonstances difficiles", précise un communiqué de la RAM, parvenu à la MAP.
Cette solidarité présente "un caractère responsable et soucieux de la sécurité de chacun", explique la RAM qui affirme avoir pris un ensemble de mesures pour "garantir la sécurité de son personnel et de ses passagers, amenés à se rendre dans ces zones à risques". 
Un renforcement des contrôles sanitaires et mesures préventives est mis en œuvre par la direction des opérations aériennes de la compagnie tant au niveau des vols que des escales africaines, et de l'Aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec les autorités sanitaires locales et les instances internationales chargées du transport aérien et de la lutte contre les épidémies, précise-t-on de même source. 
La RAM procède quotidiennement à une revue détaillée de l'évolution de la situation en liaison avec les administrations nationales et internationales afin d'adapter en permanence ses procédures en recourant aux équipements et ressources les mieux adaptés, assure le compagnie nationale dont la direction souligne "le sens des responsabilités, l'engagement et le professionnalisme avec lesquels ses équipes de navigants et de personnels au sol affrontent ces difficultés avec dévouement, abnégation et solidarité".

Mercredi 13 Août 2014

Lu 772 fois


1.Posté par Boumehdi le 12/08/2014 16:18
Sommes-nous si bien armés contre les maladies tropicales et mortelles comme Ebola ou d'autres au point d'exposer nos équipages aeriens et nos forces aux frontières à ce terrible virus d'Ebola quand nous sommes incapables d'éradiquer la turberculose,dont la souche se renforce par manque d'études épidiémologiques,le décès il y a quelques années d'un commandant de bord emporté par un paludisme ,non detecté à temps.Notre veille sanitaire et nos hôpitaux ne sont pas équipés ou suffisament entrainé pour faire face à ces fleaux mortels et qui se propagent comme une trainée de poudre.Quand au coronavirus endémique en Arabie ll y a de fortes chances qu'il emporte quelques pelerins soit sur place soit à leur retour.Aucune emission TV à caractère médical n'a été programmée pour en démontrer les dangers de peur de provoquer des polémiques avec les cheikhs autoproclamés.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs