Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La P.J. a mis le criminel hors d’état de nuire : 30 agressions à l’arme blanche à Agadir




La P.J. a mis le criminel hors d’état de nuire : 30 agressions à l’arme blanche à Agadir
La police judiciaire d’Agadir vient de mettre hors d’état de nuire, jeudi 31 décembre, un criminel notoire qui a, à son actif, 30 agressions dont 10 viols sous la menace à l’arme blanche. Il a été déféré en justice pour association de malfaiteurs, kidnapping, séquestration, viol, attentat à la pudeur sur mineur et vol qualifié sous la menace à l’arme blanche. Des plaintes pour vol et viol ont été enregistrées dans différents postes de police de la ville. Le profil de l’agresseur signalé par quelques victimes, a permis d’en dresser un portrait-robot. Une victime est même parvenue à reconnaître son agresseur sur des photos présentées par la police. Les éléments de la police judiciaire n’ont donc eu aucun mal à arrêter, jeudi 31 décembre, Kamal Al., chez lui au quartier industriel d’Agadir. Confronté à des victimes, le mis en cause a avoué ses crimes. Kamal Al, 32 ans, natif d’Agadir et sans profession, opérait dans les quartiers Salam, Dakhla, Talborjt, Bouargalne et Mohamadi. Il abordait ses victimes dans les endroits les moins fréquentés ou à des heures de petite circulation. Le couteau sous la gorge, il forçait ses victimes notamment étudiantes et lycéennes, à le suivre à un lieu désert pour les déposséder de leurs biens (portable, bijoux, argent…) avant de les violer et ensuite les relâcher.
Les hommes agressés s’en sortaient avec leurs biens en moins. Selon des sources policières, Al. Kamal opérait seul dans la plupart des cas mais, pour trois ou quatre agressions, il était aidé d’un complice. Le premier conduisait une moto volée et, arrivé à hauteur d’une victime ou deux, le second intervenait pour aborder, armé d’un couteau, leur victime. Les deux complices ont, une fois, kidnappé et violé deux victimes. Kamal Al. a été présenté au tribunal de première instance dimanche 3 janvier pour répondre de ses crimes. Son complice est activement recherché et, selon une source policière, ne devrait pas tarder à rejoindre son complice à la prison d’Inzegane. L’arrestation du violeur qui a terrorisé les quartiers d’Agadir devrait en principe encourager d’autres victimes à sortir du mutisme et porter plainte. Kamal Al. sévissait dans la ville depuis des mois.

Nour-Eddine SALLOUK
Mercredi 6 Janvier 2010

Lu 480 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs