Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La IVème Commission se penchera sur l'affaire du Sahara : Nouveau défi pour la diplomatie marocaine à l'ONU




La IVème Commission se penchera sur l'affaire du Sahara : Nouveau défi pour la  diplomatie marocaine à l'ONU
La diplomatie marocaine sera dès aujourd'hui, lundi 8 octobre 2012, devant un nouveau défi à l'ONU, ce qui lui impose d'être vigilante pour défendre la cause nationale notamment face aux allégations du Polisario et des Etats qui défendent cette organisation séparatiste et leurs tentatives, ces derniers temps, d'élargir la mission du Minurso pour y inclure les questions relatives aux droits de l'Homme dans les provinces sahariennes.
Dans ce sens, la IVème Commission de l'ONU chargée des questions politiques et de la décolonisation débattra à partir de ce lundi 8 octobre jusqu'au 15 du même mois, des questions de décolonisation liées aux seize territoires non autonomes dont le Sahara marocain.
Cette commission qui a adopté le 4 octobre à l'unanimité son programme de travail, se penchera sur la situation qui prévaut au Sahara marocain - au même titre que les 15 autres derniers territoires inscrits sur la liste des territoires autonomes des Nations unies- et examinera les points dont elle a été saisie pendant la 67ème session de l'Assemblée générale de l'ONU.  
Le Conseil de sécurité tiendra également, le 8 novembre prochain, une séance pour évaluer l'état d'avancement des négociations entre le Polisario et le Maroc.
M.M
L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Christopher Ross, et le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Wolfgang Weisbrod-Weber, présenteront au Conseil de sécurité le 8 novembre prochain un rapport détaillé sur « le déroulement des négociations entre le Front Polisario et le Maroc ».
D’un autre côté, un responsable algérien a réitéré la même litanie que ne cessent de chanter les caciques du régime d’Alger, et selon laquelle l’Algérie « n’a aucun intérêt » dans l’affaire du Sahara et qu’elle défend le Polisario par principe. 
Dans un forum organisé par le journal «Al Moudjahid», l’ancien chef du gouvernement algérien, Réda Malek, a affirmé que «contrairement à ce que prétendent certains, l’Algérie n’a pas d’ambition au Sahara occidental ». Et d’ajouter : «Il est faux de dire que l’Algérie vise à avoir un passage sur l’Atlantique », rapporte le journal « El Watan » (sic).
 
 

M.M
Lundi 8 Octobre 2012

Lu 1201 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs