Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FDT appelle les salariés à manifester en masse contre la politique antisociale du gouvernement


Du fait de l’obstination du cabinet Benkirane, le dialogue social finit en eau de boudin



La célébration de la Fête du travail ce dimanche sera impactée par l’issue du dialogue social entre les centrales syndicales, le patronat et le gouvernement.
Selon Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), il n’y a eu aucune avancée dans le dialogue social, car les principales revendications des centrales syndicales n’ont trouvé aucun écho parmi le patronat et le gouvernement. Il s’agit notamment de l’augmentation des salaires, la baisse de l’impôt sur le revenu, la réforme des caisses de retraite et le respect des libertés syndicales bafouées aussi bien le gouvernement que par les employeurs. «Le gouvernement prétexte des contraintes d’ordre financier pour ne pas donner satisfaction aux revendications des centrales syndicales surtout que l’Exécutif est conscient que ces dernières ne sont pas dans une position de force pour faire davantage pression sur lui», nous a-t-il déclaré avant d’ajouter : «Mais je crois qu’à l’approche des échéances électorales, le gouvernement Benkirane ne veut pas faire de cadeaux aux syndicats».
Il convient de rappeler que le chef du gouvernement a exclu la FDT de ce dialogue social tout en étant conscient du fait que cette centrale syndicale a obtenu la troisième place lors des élections des commissions paritaires.  Consternée par cette décision, la FDT a affirmé que la logique démocratique exigeait que le gouvernement Benkirane respecte la représentativité de la FDT dans le secteur public, selon un communiqué de presse.
«La forte représentativité de la FDT dans la Fonction publique exige,  selon les règles démocratiques, qu’elle soit un interlocuteur du gouvernement dans un dossier important concernant les salariés de ce secteur, à savoir le dossier de la retraite», a souligné la même source.
La FDT a rappelé également que le chef du gouvernement n’a jamais respecté le principe de la représentativité quand il s’agissait de l’Union nationale du travail du Maroc (UNTM) proche de son parti, le PJD. Depuis son installation comme chef du gouvernement, Benkirane n’a cessé d’inviter ce syndicat à la table des négociations même quand elle ne figurait pas parmi les centrales syndicales les plus représentatives issues des élections préalables à 2015.  
Par ailleurs, Abdelhamid Fatihi a souligné que la centrale syndicale qu’il préside organisera le défilé de la Fête du travail ce dimanche à Casablanca sous le thème «Front social pour faire face à la politique gouvernementale antisociale».
Le choix de ce thème n’est pas fortuit, il exprime le malaise et le ras-le-bol des salariés et des fonctionnaires contre la persistance du gouvernement dans sa politique hostile aux droits des salariés et aux revendications du mouvement syndical marocain.
«La classe ouvrière marocaine qui a fait l’exception parmi les nations du monde en boycottant les festivités du 1er Mai 2015 en guise de protestation contre l’Exécutif, convertira les défilés de cette année en une occasion pour exprimer son ras-le-bol contre la politique gouvernementale», a expliqué l’appel lancé en l’occasion par la FDT qui a exhorté les salariés, les fonctionnaires et toutes les personnes lésées par la politique antisociale du gouvernement à manifester massivement ce dimanche.
 

H.T
Vendredi 29 Avril 2016

Lu 1161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs